Magazine Culture

Album / John Lord Fonda - Composite

Publié le 28 décembre 2010 par Djaroy
John Lord Fonda - Composite

C’est avec un peu d’émotion que je publie cet article. En effet, en fouillant dans les archives de la première version d’Actualités Electroniques, je me suis aperçu que cet article n’avait jamais été publié sur mon nouveau site. Voici donc le premier article fondateur du projet Actualités Electronique. Il s’agit de la chronique sur la compilation du dijonnais John Lord Fonda, auteur des fantastiques « Personal  Jesus » et « So far away ». J’ai d’ailleurs eu la chance de voir le bonhomme en live au Cabaret Sauvage au coté de Vitalic, il y a déjà quelques années de cela et ça envoie du lourd. La compilation est dans cette lignée…..

Album / John Lord Fonda - Composite TRACKLISTING – JOHN LORD FONDA – COMPOSITE (55 minutes) 1. Laurent Dailleau - Stasis in Darkness
2. Sergei Prokofiev - The Montaigus and The Capulets - Romeo and Juliet (reinterpreted by JLF)
3. John Lord Fonda - Where is the Sun (dub)
4. Daft Punk - Aerodynamite
5.  Sad Mafioso - The Lamb
6. Jun-X - Clear Tape
7. Gesaffelstein - The Other (Vinyl EP original version)
8. Crash Course in Science - Flying Turns
9. Moby - Go (Vitalic remix)
10. Junkie XL - 1967 Poem
11. Public Enemy - Race Against Time
12. Sébastien Tellier - Sexual Sportswear (Donovan Remix)
13. Abstract Sound Project - No More
14. Opus III - It's a Fine Day
15. Motor - Black Powder
16. Donna Summer - I Feel Love
17. John Lord Fonda - So Far Away
18. Fixmer McCarthy - And Then Finally
19. Anthony Rother - God of the Gods
20. Cybotron - Clear
21. Miss Veronika and Foretaste - Between You and Me
22. John Lord Fonda - Music is not Computer Algebra (Dark Club mix)
23. Teenage Bad Girl - Hands of a Stranger (massacred by John Lord Fonda)
24. The Prodigy - Girls
25. Polygon Window - Quoth
26. Apparat - Arcadia (video edit)
27. Laurent Garnier - Virtual Breakdown (Laboratoire mix)
28. James Holden - Idiot
29. Hardfloor - Acperience 1
30. Adam Kesher - Local Girl (John Lord Fonda Remix)


Album / John Lord Fonda - Composite
Album / John Lord Fonda - Composite
Album / John Lord Fonda - Composite

Avec le Voltage EP (2004), Cyril Thévenard pose les fondations du son John Lord Fonda. Mais “Debaser” (2006), son premier album paru sur Citizen Records, impose définitivement son style. Shooté à la culture rock et rave, cet album hautement salué par la critique le conduit sur la route durant plusieurs mois.

Sortie sur Citizen Records, John Lord Fonda nous revient donc avec sa compilation « Composite » disponible depuis aujourd'hui [16 mars 2009] et qui regroupe pas moins de 30 morceaux passant de Sebastien Tellier à Daft Punk, mais aussi Laurent Garnier, The Prodigy et bien d'autres comme le prodigue Gesaffelstein, que nous allons bientôt interviewé.... Sur scène John Lord Fonda réinvente chaque soir son live. Il inclue de temps à autre dans son set un classique des Beastie Boys ou de Donna Summer.

C’est l'occasion pour Cyril Thévenard (son vrai nom) de jouer avec ces titres et de les magnifier autrement. Les graines de Composite sont déjà plantées et deviendront un peu plus tard un enchevêtrement de bootlegs live imparables.

La compilation Composite est une restitution de ce projet scénique en mutation permanente, évoluant au gré des desiderata de l'artiste. Tout au long de ce 55 minutes de ce mix, John Lord Fonda dévoile sans retenue son univers musical, celui d'un artiste exigeant mais ouvert, sachant conjuguer sobrement avec distinction musique classique, hip hop et musique électronique.

Album / John Lord Fonda - Composite
 BONUS – JOHN LORD FONDA – SO FAR AWAY  

Ecrit par Dj Aroy Article in English  

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Djaroy 777 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines