Magazine Cinéma

Enfin veuve : ratage total

Par Ffred

L'histoire

Anne-Marie vient de perdre son mari dans un accident de voiture. Elle est enfin libre d'aimer celui qu'elle voit en cachette depuis deux ans. Mais elle n'a pas prévu que sa famille, pétrie de bons sentiments, a décidé de rester à ses côtés pour la soutenir dans son chagrin. Anne-Marie se retrouve alors encore plus prisonnière que lorsqu'elle était mariée...

Mon avis

Après le succès largement surestimé de son premier film avec un César incompréhensible (face aux magnifiques Les fragments d'Antonin ou Pardonnez-moi) qui était à peine aussi bon qu'un téléfilm de France 3 (et il y en a des très bons !), Isabelle Mergault sort son deuxième film. Espérons que ce soit le dernier ! En principe les metteurs en scène s'améliore au fil du temps, là ça se dégrade sérieusement. La mise en scène ne dépasse pas celle d'un mauvais épisode de série ringarde. Le scénario tient sur un ticket de métro, et les dialogues sont à pleurer...mais pas de rire tellement c'est mauvais. C'est plein de clichés, totalement prévisible et cousu de fil blanc. Même les acteurs ont dû s'en rendre compte car ils sont tous très mauvais et sonnent très faux. Ne parlons pas Michèle Laroque qui n'a d'actrice que le nom et encore je reste sympa. Il n'y a qu'à voir la série de chefs d'oeuvres qu'elle a tourné à la suite : Pédale dure, L'anniversaire, Comme t'y es belle, La maison du bonheur et L'entente cordiale : inoubliables ! On nous a aussi ressorti les vieilles gloires de la télé française des années 80 Eva Darlan et Claire Nadeau qui méritent tout de même mieux. Sans parler de Gamblin ou Yordanoff, on se demande vraiment ce qu'ils sont venus faire dans cette galère. La seule qui s'en sort à peu près est Valérie Mairesse.  C'est peu. Si au moins les images étaient belles mais même pas, la région du tournage est pourtant très belle. Mergault voulait tourner en Bretagne ou en Normandie mais on l'en a dissuadé, elle a du se venger !

Un ratage total. Pas de mise en scène, pas de scénario, pas d'interprétation. Bref c'est du vol. Si je n'avais pas une carte illimitée j'aurai demandé le remboursement. A fuir !!! Pour trouver une bonne comédie courrez plutôt voir La guerre selon Charlie Wilson, vous en aurez pour votre argent !

Enfin veuve - Michèle Laroque et Jacques Gamblin


Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &
&

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte