Magazine Politique

Hervé Morin et la différence des calendriers

Publié le 06 janvier 2011 par Exprimeo
Hervé Morin est typiquement l'outsider qui doit compter avec le temps pour améliorer sa notoriété et encore davantage une éventuelle image de marque. Comment comprendre qu'il décale à ce point son entrée dans la présidentielle 2012 ? Hier, le porte-parole d'Obama a annoncé son départ de la Maison Blanche pour rejoindre la future équipe de campagne du candidat Obama pour 2012. Une équipe qui cherche ses locaux à Chicago dès à présent. Fin janvier 2011, Palin se lancera probablement dans la course pour l'élection de novembre 2012. En France, l'élection a lieu en mai, donc six mois avant celle des Etats-Unis. Mais c'est le statu quo, la course à la lenteur. Comment expliquer cette différence ? Certes la France est un seul Etat quand les Etats-Unis en comptent 50 donc a priori un besoin plus élevé de temps pour les visiter chacun. Mais la véritable différence est ailleurs. Aux Etats-Unis, la présidentielle est une plongée sur le terrain au milieu du peuple. En France, elle reste une campagne auprès de corps intermédiaires. Aux Etats-Unis, il faut toucher le candidat, le voir au coin de sa rue. En France, il parcourt d'abord les plateaux des télés puis organise de "grandes réunions" en "province". Combien de temps encore durera cette logique du candidat loin du peuple ? Qui osera casser ce code ? Pour le moment aucun candidat Français n'a sérieusement changé la donne en la matière. Ce n'est manifestement pas le Président du Nouveau Centre qui entend changer les habitudes. En France, "rencontrer le peuple" semble rester le fait de rencontrer des journalistes supposés s'exprimer au nom du peuple ...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines