Magazine Concerts & Festivals

The Ryan O’Reilly band au Live Music Cafe, Bruxelles, le 5 janvier 2011

Publié le 05 janvier 2011 par Concerts-Review

Bien des péripéties pour l'organisation de ce concert!
La petite Clio, une muse mélomane, a un coup de coeur pour les Londoners, The Ryan O'Reilly band et, décide de les faire jouer dans notre souriant et ingouvernable royaume.
Contact est pris avec les Soirées Cerises. Fred la débrouille les case au Cuberdon.
Las, la veille de l'événement, la direction du café-théâtre décide d'annuler tous les concerts futurs, sans préavis!
Sympa, les patrons!
Fred refourgue la marchandise au  Live Music Cafe, Boulevard Anspach, à deux London feet de la Bourse.
Et, Miracolo a Milano, à 20h30', toutes les places assises de l'établissement sont occupées.
P1050511.JPG
For the first time in Belgium:  The Ryan O'Reilly band!
Sont six sur scène: Ryan O'Reilly: lead vocals, acoustic guitar, harmonica- David Granshaw: Drums & Vocals -Tali Trow, Bass & Vocals - Spencer Cullum Jr., Pedal Steel - Patrick Kenneally, Hammond Organ ( un XB2) & Vocals et en guest, à la guitare électrique et vocals, a lad from Toronto: Tyler Kyte, membre du groupe Sweet Thing.
En 2009, le band sort un homemade CD 'Live at The Half Moon' et, pour le promouvoir et le vendre, arpente les rues de Londres avec instruments, cordes vocales et chapeau déposé sur le trottoir.
Gros succès en tant que buskers et invitation en résidence chez Ronnie Scott.
Depuis peu, un EP officiel est sur le marché: ' Emily'.
P1050529.JPG
P1050530.JPG'There for you', premier titre du live, ouvre le bal.
Tu t'attendais à du Celtic folk tu auras de l'Americana pur jus , avec le son caractéristique de la pedalsteel.
Une voix folky passionnée, des harmonies bien balancées, et une présence scénique vivifiante...
A tes côtés, Fab, avec un grand A, et Willy, avec une petite bière, sont ravis. Fred, quant à lui, mate les jolies filles assises derrière nous.
'November' un joyeux folkrock dont le tempo accélère toute les 20 secondes, avec un anti-climax vers le 29 de ce mois pluvieux et le band répétant..I'm afraid.. I'm afraid... après le soldat Ryan.
Excellent!
'The Morning' une valse Americana, Hammond et pedal steel en évidence.
Ta mémoire, souvent défaillante, fait cui... cui... cui...
Mais encore, Al Zamer?
Les Byrds ou les Eagles, si tu insistes, mais tu peux y ajouter des touches de Wilco ou des Band of Horses pour le côté alt. country.
Une ballade poétique, 'The Gypsy Tree' , pour suivre.
Les voilà qu'ils débranchent tout, sont vexés ou quoi?
P1050515On a joué aux buskers toute l'après-midi, du côté de Marrakech, à la Zuid Station, vous pouvez l'entendre à mon timbre oblitéré, d'ailleurs, et on compte vous interpréter la suivante, 'Good Enough' , unplugged.
Une acoustique et six voix en plein milieu du bistro ... I'm not good enough but I'm still in love with you... ambiance feu de camp.
Public enthousiaste.
Back on stage pour un titre co-écrit par Ryan et Tyler, et enregistré sous le nom de Blue Fox( avec un troisième élément: Nick Rose): 'St Mark's Hotel' , beau comme du Jeff Buckley !
Pour Mona Lisa, le musclé 'Imitation Smile'.
Un hit potentiel, le footstomping singalong: 'Emily'.
Spencer disparaît sous sa machine à tricoter et, d'une sacoche traînant par là, sort une pince, digne d'un arracheur de dents médiéval.
Une corde a rendu l'âme, vais opérer à vif, continuez sans moi, Patrick n'a qu'à jouer mes lignes à l'orgue.
'I believe in her' titre enregistré pour un film.

P1050533.JPG
Que dis-tu, Tali?
Tu vois rien!
Passe chez le coiffeur!
Non, vous m'obstruez la vue, veux voir les nanas, Tyler donne-moi la guitare et prends ma place, tu peux taquiner un tambourin, ket!
Pas mal les chicks, à Bruxelles!
'Boats against the current' le titre le plus British du set.
Du folk traditionnel dans la lignée des Richard Thompson, Davy Graham, Ralph McTell.
'Elizabeth' sera introduit par le country/gospel 'I saw the light' de Hank Williams.
Et pour terminer le concert sur une note optimiste quant à la situation politique de notre bien-aimé pays, le Ryan O'Reilly Band décrit nos dirigeants dans 'Nightmares', un honky tonk rock juteux.
P1050537.JPG

CD et EP se vendent à la pelle, le patron du zinc est heureux, tu reviens quand tu veux Fredo, le NVA et le CD&V rejettent la note Vande Lanotte.
Ca t'étonne, Simone?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte