Magazine Cinéma

The Green Hornet: Le meilleur des critiques françaises !

Par Cinecomics

green_hornet_critiques_franaises
Le film Green Hornet arrive le 12 Janvier sur nos écrans. Tandis que les critiques aux USA annoncent un très bon film d'un nouveau genre , les premiers blogueurs et journalistes français semblent aussi avoir été convaicus par la folie du Green Hornet.
Drôle, fun et surtout explosif, découvrez le meilleur des critiques made in France qui ont eu la chance de voir le film The Green Hornet !

Critiques françaises du Green Hornet:

Excessif:
"Avec The Green Hornet, Michel Gondry s'attaque très clairement au grand public. En abandonnant sa poésie (qui le suit depuis ses débuts), mais en gardant son savoir-faire (exceptée sur une insupportable scène de combat rapproché). Au final, le genre super-héros s'en retrouve revigoré (surtout que les « gros », classiques, ne vont plus tarder à arriver), grâce à un métrage se prenant moins au sérieux. Les amateurs de Gondry seront déconcertés. Les fans de Marvel et DC Comics aussi. Mais qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse." Maxime CLAUDEL.
Ecranlarge:
"Bref c'est plaisant, bien enlevé, souvent drôle, aucunement déceptif et digne d'être prolongé par une suite." Sandy Gillet.
Avoir-alire.com:
"Mais The Green Hornet n’est pas qu’une réussite visuelle, le long-métrage s’appuie également beaucoup sur le travail des deux scénaristes, Seth Rogen (que l’on retrouve dans le rôle du « Green Hornet ») et Evan Goldberg. Le duo n’en est pas à son coup d’essai puisqu’on leur doit notamment le scénario de l’excellent SuperGrave de Greg Mottola. Et si cette nouvelle histoire de super-héros n’a rien d’exceptionnel en soi (le Frelon Vert est la réunion de plusieurs super-héros), le film ne tombe pour autant pas dans la simple parodie. L’écriture brille avant tout par la qualité de ses dialogues et le portrait de ses personnages (à l’exception de celui interprété par Cameron Diaz, pas vraiment exploité). The Green Hornet se concentre essentiellement sur le duo de justiciers entraînant le film vers le buddy movie. Tous deux se montrent hilarants et prennent manifestement beaucoup de plaisir à camper ces personnages (Seth Rogen se montre impeccable dans ce rôle). Le reste de la distribution n’est pas en reste avec un Christoph Waltz (l’inoubliable nazi d’Inglourious Basterds) très bon dans le rôle d’un méchant en recherche de reconnaissance (c’est d’ailleurs le lot de chacun des protagonistes). A noter aussi le tordant caméo de James Franco, dans l’une des premières scènes du film, laquelle vient finalement donner le ton. Pendant près de deux heures, Gondry ne s’en éloignera pas, mélangeant comédie et action avec un rythme et une efficacité imparables. The Green Hornet s’impose alors comme un divertissement de très haute volée." Christophe Butelet.
Découvrez tout du prochain Green Hornet sur la fiche du film.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinecomics 37143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines