Magazine Afrique

Emeutes en Algerie: en Flach Info

Publié le 08 janvier 2011 par Amroune Layachi
Emeutes en Algerie: en Flach Info

Bouira : Plusieurs quartiers s’embrasent

Les émeutes ont éclaté dans plusieurs quartiers de la ville de Bouira, en début de la soirée de ce samedi 08 janvier. À partir de 18h, de violents heurts ont été enregistrés au quartier Harkat, à l’ouest de la ville.

Tizi Ouzou : Les affrontements se poursuivent

Les affrontements ont repris, samedi 8 janvier 2011, à travers plusieurs quartiers de la ville de Tizi Ouzou et certaines localités de la wilaya.

El Tarf secouée à son tour par des émeutes

Le bureau de poste de Metroha, localité à 5 km au sud du chef lieu de wilaya, a été saccagé dans la nuit de Vendredi à Samedi par des jeunes qui s’en sont pris aux équipements qu’ils ont complètement détruits.

Agitation à Témouchent

Vendredi, dès la tombée de la nuit, vers 20h, en trois points du boulevard Mohamed Boudiaf dans sa partie nord, trois attroupements évalués chacun entre 30 et 40 personnes ont brulé des pneus et des poubelles en plastique.

Le sud du pays gagné par les émeutes

Des groupuscules de jeunes ont tenté dans la nuit de jeudi à vendredi d’organiser des marches sporadiques dans certains quartiers populaires de la ville de Ghardaïa, a constaté sur place un journaliste de l’APS. Ces groupuscules ont improvisé des marches dans les quartiers de Theniet El Makhzan et Benghanem de Ghardaïa qui n’ont pas eu d’impacts sur la rue, à l’exception de la destruction d’un abri-bus à Benghanem au lieudit «carrefour El Korti». Les motivations de ces jeunes, diverses et sans base commune, semblent plutôt être une volonté de suivre le mouvement de protestation vécu ces derniers jours au nord du pays.

Oran : des policiers blessés et des arrestations

La crainte de voir de nouveaux incidents éclater à Oran dans le sillage des évènements enregistrés mercredi, notamment à Bastié, Victor Hugo et El Hamri, puis jeudi à Sidi El Bachir, Chteïbo et El Kerma, a alimenté l'essentiel des discussions des Oranais hier.

Bordj Bou Arréridj : Grande tension aux quatre coins de la ville

Bordj Bou Arréridj et Ras El Oued ont vécu deux journées infernales, soit jeudi et vendredi. La ville de Ras El Oued, située à 30 km du chef-lieu de wilaya, a renoué avec les émeutes dans la nuit de jeudi à vendredi. A l’origine de ces manifestations, la hausse des prix et le chômage qui «frappent» la région.

Partager :     J'aime

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amroune Layachi 288 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte