Magazine Cinéma

Monsters

Publié le 10 janvier 2011 par Cinephileamateur
monsters.jpgDe : Gareth Edwards.
Avec : Whitney Able, Scoot McNairy, Kevon Kane...
Genre : Science fiction.
Origine : Grande Bretagne.
Durée : 1 heure 33.
Date de sortie : 1er décembre 2010.
Synopsis : Une sonde de la NASA s’écrase dans la jungle mexicaine, libérant sur terre des particules d’une forme de vie extra-terrestre. Six ans plus tard, le Mexique et le Costa-Rica sont devenus des zones de guerre désertées par les populations locales, mises en quarantaine et peuplées de créatures monstrueuses. Un photographe est chargé d’escorter une jeune femme à travers cette zone dévastée. Seuls sur la route, ils vont tenter de rejoindre la frontière américaine...


J'avais jamais trop entendu parlé de ce film avant de lé découvrir dans mon cinéma de quartier pourtant lorsque j'ai lu le synopsis et qu'en plus je lisais certains articles dans la presse qui le comparait à "District 9" que j'avais beaucoup aimé, je me suis dis après tout pourquoi pas. Le sujet à tout pour me plaire et c'est donc avec les meilleurs intentions du monde que j'ai été voir "Monsters".
Quelle déception ! Moi qui m'attendait à un film de science fiction j'ai juste eu le droit à une banale histoire d'escorte et à une pseudo romance qui se dessine entre deux personnes qui n'était pas fait pour se rencontrer et qui vont finir par s'apprivoiser. Pourtant, dès les premières minutes on nous parle de cette fameuse "zone infecté" qui est terrible et dangereuse. On à même le droit à des bouts de pieuvres tout droit sortie d'une série Z mais diablement efficace et on se laisse alors penser que réalité et fiction vont faire parfait ménage mais il n'en es rien. A vrai dire, il va rien se passer du tout. On va bien voir les fameux extra-terrestre dans deux ou trois scènes mais rien d'exceptionnel et rien qui ne justifie leur présence dans ce film. En effet, on pourrait enlever les extra-terrestres que cela serait pareil. Le scénario s'attarde plus à nous parler de ces deux personnages principaux sans pour autant leur donner beaucoup de profondeur. On s'y attache et c'est en soit une bonne chose car cela m'as permis de ne pas trop m'ennuyer mais pour tout ce qui est du côté fantastique, on reste très largement sur notre faim. Du coup, pour trouver de l'intérêt à ce film, on fait comme on peut... Pour ma part, j'ai essayer de m'attacher un peu aux personnages en me demandant si ils vont finir ou non ensemble (et là c'est extrêmement téléphoné) et je me suis intéressé aussi au sous texte de ce film qui pointe du doigt la politique d'un pays en temps de guerre. C'est pas très passionnant et je me suis quelque fois ennuyé mais malgré tout j'ai quand même réussi à resté accroché jusqu'au bout.
Les acteurs sont quant à eux de parfaits inconnus à mes yeux ce qui est une bonne chose car cela accentue le côté réalisme et permet de vraiment prendre ses personnages pour des personnages lambdas. Du couple vedette, c'est Scoot McNairy qui s'en sors le mieux je trouve. Il à un petit charisme, possède une bonne présence à l'écran et malgré son côté froid au début, il m'est apparu tout de suite comme sympathique. J'ai bien aimé la scène où il explique pourquoi il prends des photos de désastre plutôt que des photos de personnes souriantes. Le comédien s'en sors bien et j'avoue que j'aimerai bien le revoir dans un autre film pour voir ce que ça donne. Si elle est pas détestable non plus, j'ai eu en revanche un peu plus de mal avec Whitney Able. J'ai pas été toujours convaincu par sa prestation et j'aurais aimé que son jeu soit plus fort, moins lisse, qu'elle permette à son personnage de vraiment exister et non pas de survoler cette intrigue. Il n'y à que lors de la scène où elle vend sa bague pour passer dans la zone infectés que je l'ai vraiment trouvé consistante. D'ailleurs, en parlant de cette scène j'ai bien aimé l'acteur qui vend les billets du ferry. C'est sans doute le seul acteur secondaire de ce film que j'ai un peu remarqué et que je n'ai pas oublié en sortant de ma salle de cinéma.
La mise en scène en revanche est très agréable. Pour un premier long métrage, Gareth Edwards livre quelque chose de très sobre mais d'efficace. Sa réalisation sers beaucoup le film je trouve car c'est aussi en grande partie grâce à elle que j'ai réussi à rester accrocher à ce film. Il y à des plans que je trouve très beaux et qui sortent un peu des clichés que l'on à l'habitude de voir dans des films avec des extra-terrestres (même si encore une fois ici je trouve qu'ils n'ont aucune utilité). Les scènes sur l'eau et avec les couchers du soleil sont très réussi aussi je trouve tout comme les passages dans la jungle qui ne fait pas naître la peur mais où on ressens quand même une légère claustrophobie. Les décors sont très bien exploités surtout ceux dans la jungle justement même si j'ai beaucoup aimé aussi ceux du début. Les effets visuels sont très bons et on sens qu'on à voulu faire quelque chose de réaliste ce qui est pas mal du tout même si une nouvelle fois, j'ai trouvé ses sortes de pieuvres géantes et de champignons lumineux sur les arbres tout droit sortie d'une série Z plus risible qu'autre chose ce qui fait que j'avais un peu de mal à trouver dans ce long métrage une quelque conque tension malheureusement.
Au final et plus j'y repense mais je ne sais pas comment j'ai fait pour tenir jusqu'au bout de ce film. Sans doute avait je dans l'idée qu'il allait enfin se passer quelque chose à moins que ce soit parce que j'ai quand même réussi à m'attacher à ses personnage mais quoiqu'il en soit, j'ai quand même trouvé "Monsters" ennuyeux. J'ai eu l'impression qu'il ne se passait jamais rien du coup, je ne vois pas l'utilité de ses extra-terrestres. A la limite ils aurait été dans une zone de guerre que cela aurait peut être pu mieux passer à mes yeux et je n'aurais peut être pas attendu bêtement qu'il se passe quelque chose de surnaturel ou de fantastique avec cette forme de vie. Je ne le comparerai pas avec "District 9" en tout cas pour ma part car d'une part, je trouve "District 9" bien meilleur et plus prenant mais aussi parce qu'au final, je trouve qu'hormis le côté "crédibilité" qu'on à voulu apporter à l'intrigue, les deux œuvres n'ont pas vraiment de chose en commun du moins c'est mon avis. Je regrette pas d'avoir vu "Monsters" malgré tout mais je reste vachement sur ma faim tout de même et je sais pas si j'aurais vraiment envie de le revoir un jour...
monsters_1.jpgmonsters_2.jpg



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinephileamateur 3469 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines