Magazine Culture

Les soins des sans papiers pauvres plus difficiles

Publié le 11 janvier 2011 par Jeanlucromero

Depuis le 1er janvier, les étrangers en situation irrégulière les plus pauvres (moins de 634€ de revenus par mois), présents sur notre territoire depuis plus de trois mois, doivent s’acquitter d’une taxe de 30€ pour bénéficier de l’aide médicale d’Etat. Cette mesure, dénoncée par les associations et surtout par le Conseil national du sida auquel j’appartiens, est d’ailleurs dangereuse en termes de santé publique.
Il est regrettable que le discours idéologique sécuritaire et anti immigrés prime sur toute autre considération, notamment humanitaire et de santé publique. Quand l’idéologie s’en prend à la santé, ça ne donne au final rien de bon…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanlucromero 5930 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine