Magazine Culture

Jean Népomucène

Publié le 11 janvier 2011 par Corboland78

Le Pont Charles à Prague, mondialement connu, est bordé de dizaines de statues dont toutes mériteraient qu’on raconte leur histoire ou origine. Pourtant il en est une qui attire particulièrement les touristes, c’est celle de Saint Jean Népomucène, la huitième sur la droite en entrant sur le pont quand on arrive de Stare Mèsto. Longtemps but de pèlerinage, le socle de la statue était et reste encore, un porte-bonheur dont la tradition veut que l’on caresse le bas-relief en bronze contant son martyre.

110111 Pont Charles Népomucène.jpg

En 1373, un certain Jean Népomucène (Jean de Pomuk), fils de berger, est ordonné prêtre et entre dans la chancellerie archiépiscopale. Il gravit peu à peu les échelons et en 1390 il est promu archidiacre de Sasz et chanoine de la cathédrale Saint-Guy de Prague. En 1393, l'archevêque en fit son vicaire général.

Il entre alors rapidement en conflit avec le roi Venceslas IV de Bohême. Celui-ci interdit à une abbaye de son royaume d'élire un nouvel abbé. Son plan était de faire de l'église abbatiale une cathédrale et de la donner à l'un de ses favoris mais Jean Népomucène s'y oppose vivement. Quand l'abbé en titre meurt, les moines tiennent une élection. Furieux, Venceslas fait jeter le vicaire général et le nouvel abbé en prison. En 1393, après avoir été torturé par le feu, Jean Népomucène est jeté dans la Vltava, le fleuve qui traverse Prague.

Selon d’autres sources plus romanesques, Jean était le confesseur de la reine Jeanne de Bavière, femme de Wenceslas IV. Jean avait critiqué le roi et refusé de trahir les confessions de la reine, que Wenceslas soupçonnait d'adultère. Il fut torturé et jeté dans la Vltava.

La légende raconte qu’une fois décédé, une auréole serait apparue au-dessus de l'eau. Aujourd'hui, sa statue est surmontée d'un halo doré et accompagnée à quelques mètres de distance, d'une croix en or marquant le lieu du crime. Les touristes aiment toucher sur le piédestal, la silhouette du chien de la famille royale signe de fidélité et celle de la reine qui apporterait le bonheur.

C’est au cours des XVIIe et XVIIIe siècles que les catholiques ajouteront 75 statues sur toute la longueur du pont Charles. L'une d'entre elles, la plus ancienne et datant de 1683, représente le saint Jean Népomucène. Créée et mise en place à la demande des jésuites, elle célèbre le futur saint Jean Népomucène, béatifié en 1721 puis canonisé par le pape Benoît XIII en 1729, comme martyr du secret de la confession. On le fête le 20 mars ou le 16 mai, notamment dans une petite chapelle qui lui est dédiée rue de la Corderie à Montignies-sur-Sambre en Belgique. Il est le patron de la Bohême et son tombeau en argent, achevé en 1736 sur un projet de Fischer von Erlach, se trouve dans la cathédrale Saint-Guy de Prague. 

110111 Pont Charles .JPG


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines