Magazine Entreprise

10 conseils pour devenir “pragmatiquement radical”

Publié le 11 janvier 2011 par Diateino

(Traduction d’un texte publié par Guy Kawasaki sur OpenForum (American Express) le 5 janvier dernier).

photoguy1
“William C. Taylor est l’un des fondateurs du magazine Fast Company et l’auteur de Practically Radical: Not-So-Crazy Ways to Transform Your Company, Shake Up Your Industry, and Challenge Yourself. Son credo : nous vivons à l’ère de la disruption, ce qui signifie que ne pouvons pas accomplir de grandes choses si nous nous contentons de faire un petit peu mieux que les autres ou de changer marginalement nos habitudes.

Je lui ai demandé d’établir une liste de dix conseils essentiels pour vous aider, vous et votre entreprise, à devenir « pragmatiquement radicaux ». En voici le résultat.

1. Concentrez-vous sur ce que vos concurrents ne voient pas

Comme le disait Marcel Proust, « Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Ce qui est vrai pour les romanciers l’est aussi pour les innovateurs. Les entreprises qui réussissent le mieux sont celles qui ne se contentent pas de se montrer plus douées que les adversaires au jeu de la concurrence, mais qui en redéfinissent les règles. Ce sont celles qui ont le courage de parier sur une idée originale dans un monde où on se copie les uns les autres.

2. Cherchez dans de nouvelles directions pour trouver de nouvelles idées

La recherche-développement, ou R&D, est bien sûr essentielle. Mais R&D peut aussi se comprendre comme recyclage-duplication. Les idées et pratiques qui semblent évidentes dans un secteur deviennent révolutionnaires une fois transposées dans un autre, surtout lorsqu’elles remettent en question les idées reçues qui sont la norme dans bon nombre de secteurs.

3. Soyez le meilleur  dans un domaine

Il ne suffit plus d’être « assez bon » partout. Place au superlatif ! Pour survivre, il faut proposer les prix les plus abordables, être le plus accessible, le plus élégant, le plus coloré, le plus transparent… Et vous, quel est votre « plus » ? Et comment en faire encore plus ?

4. Répondez aux questions les plus importantes

Si votre entreprise faisait faillite demain, qui la regretterait et pourquoi ? Quelles sont les raisons pour lesquelles une entreprise peut nous manquer ? L’originalité de ses produits, l’unicité de sa culture, l’attractivité de sa mission… Peu d’entreprises réunissent ces critères, ce qui explique peut-être pourquoi tant d’entre elles sentent planer sur elles la menace de la faillite.

5. Tirez les leçons du passé pour préparer l’avenir

L’essence même de la créativité, selon le psychologue américain Jerome Bruner, est de « savoir utiliser ce que l’on sait déjà pour aller au-delà de ce que l’on pense déjà ». C’est pourquoi les leaders les plus créatifs que j’ai rencontrés ne font pas table rase du passé. Parfois, le fait de redécouvrir le passé peut donner la lucidité et la confiance en soi nécessaires à la mise au point d’une stratégie claire pour l’avenir.

6. Soyez aux petits soins pour les clients qui ne peuvent pas se passer de vous

Les spécialistes en études de marché de l’institut de sondages Gallup ont identifié toute une hiérarchie de relations possibles entre une entreprise et ses clients, de la confiance à la passion en passant par la fierté. Pour mesurer la passion, Gallup a mis au point une question très simple : « Imaginez-vous un monde sans » tel ou tel produit ou marque ? Retenez ceci : si vos clients peuvent se passer de vous, tôt ou tard ils le feront.

7. Assurez-vous que vos employés s’impliquent plus que vos concurrents

La clef du succès, c’est de savoir penser autrement que vos concurrents. Mais il est tout aussi essentiel de s’impliquer davantage que les concurrents : vis-à-vis des clients, des collègues, de la manière dont l’entreprise se conduit dans un monde où la tentation est grande de vouloir faire des économies à tout prix. Les entreprises construites autour d’idées uniques donnent le meilleur d’elles-mêmes lorsque tous les employés, quelle que soit leur place dans la hiérarchie, partagent les mêmes valeurs.

8. Tirez profit des points forts de chacun

Grande est la solitude du pouvoir, mais le changement est un sport d’équipe. De nos jours, les meilleures idées proviennent des endroits les plus inattendus : le génie insoupçonné au sein de votre entreprise, le génie collectif des clients, fournisseurs et autres gens intelligents qui vous entourent. Rappelez-vous que deux (et a fortiori, plusieurs) têtes valent mieux qu’une.

9. Restez cohérent dans votre volonté de changement

Les experts n’aiment rien tant que fustiger les entreprises qui n’ont pas le courage de changer. En réalité, bon nombre d’entre elles connaissent le problème inverse : elle changent sans cesse, courant d’un cabinet de conseil à l’autre, abandonnant une recette de management qui, hier, faisait fureur pour ne plus jurer que par la dernière mode. L’Américain Jim Collins, chercheur en stratégie d’entreprise, offre cette mise en garde : « C’est à l’incohérence chronique, et non au refus du changement, que l’on reconnaît la médiocrité. »

10. Commencez à apprendre au rythme du changement

Tout grand leader qui se respecte sait que, dans un monde en perpétuel changement, il y a chaque jour quelque chose de nouveau à apprendre. Et vous, apprenez-vous suffisamment vite pour être à la page ?

Si vous souhaitez devenir pragmatiquement radical, lisez Practically Radical: Not-So-Crazy Ways to Transform Your Company, Shake Up Your Industry, and Challenge Yourself, visitez le site web de l’auteur ou suivez-le sur Twitter à l’adresse @PracticallyRadical.”


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Diateino 2555 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine