Magazine Culture

Qu'est-ce qui fait que je sais que je suis moi ?

Publié le 11 janvier 2011 par Hongkongfoufou

Par Wally Gator

conscience-1.jpg
Le brillant Hong Kong Fou-Fou nous avait fait il y a quelques années dans ces pages un non moins brillant exposé sur la matière et ses différents composés : les mésons, les briquons et je-ne-sais-quelle-drôle-de-bête-encore… (C'est là : Particules élémentaires, mon cher Watson) Il nous a présenté, et ceci d’une façon assez angoissée il faut le reconnaître mais je le pardonne puisque j’avoue l’être aussi à ce sujet, la matière comme un gros jeu de Lego ®. Mais, en lecteur attentif, vous avez sûrement remarqué qu’il a omis quelque chose de capital !!! Vous ne voyez pas ? Allez, réfléchissez un peu, que diable !!! Je sais que l’année passée a été fatigante mais tout de même, Secret Story-KohLantha-La Ferme, copyright ConnerieLand, n’a pas pu faire autant de dégât !!!

Il s’agit de la conscience ! La Conscience ! La con science !

Personne ne s’est posé la question suivante : comment un bout de caillasse assimilée par une carotte qui finit dans une soupe digérée par bébé prend finalement conscience puisque dorénavant constituant à part entière de la chair de votre chair ? Ah ah !!! Il manque un truc, Mr Hong Kong Fou-Fou !

Un raisonnement simpliste – et assez totalitaire – serait d’avancer l’argument suivant : j’asservis la matière par ma pure volonté afin qu’elle me fasse profiter. Un peu "maître du monde" comme point de vue, vous ne trouvez pas ? Cette théorie très nombriliste n’explique rien et ne donne même pas la moitié de l’ombre d’un quart d’une once de piste de réponse, soit pas grand' chose en somme. Et oui, la volonté, c’est quoi ? Sans conscience, pas de volonté… Le serpent se mord la queue…

Pour les fanas de mécanique Cantique, l’explication est plus simple. Sans rentrer dans la citation d’extraits de la Bible, ce qui m’obligerait à vous expliquer les chapitres, les versets et tout le tintoin, j’ai la flemme, je vais juste citer un article de la loi scoute, le sixième : "Le scout voit dans la nature l’œuvre de Dieu, il aime les plantes et les animaux". C’est bien évidemment la première partie de cet article qui nous intéresse, la deuxième n’étant que son corollaire. Comme je vous le disais : simplissime. Dieu a tout créé, Son essence est partout, donc partout autour de vous des petits morceaux de Divin. Rien d’étonnant. Pareil, vous vivez et pensez par Sa seule volonté. Le seul truc qu’Il vous demande en contre-partie, c’est de Lui rendre une âme la plus propre possible. Cool, c’est parfait… Mais y’a pas un empêcheur de tourner en rond qui a dit un jour : "Science sans conscience n’est que ruine de l’âme" ? Quelle poisse, on touchait au but… Pour faire des sciences, il faut une conscience, sinon on tue notre âme ! Rassurez-vous, ce n’est pas tout à fait de la même conscience dont parlait ce bon François Rabelais. Il s’agit de la conscience au sens "des responsabilités envers les autres" pour utiliser un raccourci rapide, ici, nous parlons de la conscience au sens de la "pensée", au sens du "pourquoi je suis moi". Donc, en conclusion de ce paragraphe, les plus mystiques ou les plus croyants d’entre vous auront trouvé leur compte…

Cependant, notre excellent Fury Magazine n’est pas lu que par des Big Brothers en puissance ou des accros du rendez-vous du dimanche matin. Nous devons satisfaire tous nos lecteurs ! Bon, ok, j’ai encore quelque chose pour vous. Je vous rappelle que l’on cherche à savoir comment le bout de caillasse prend conscience. Très simple, encore une fois. Il ne prend pas conscience, puisqu’en fait, il a déjà une conscience propre ! Ah ah ! Que dites vous de cela ? Cette conscience est alors intégrée à celle de bébé. Purée ! Bébé serait-il un Borg ? Non, stop, la question n’est pas là, je dérape. Je disais que la caillasse a une conscience propre. Pas celle qui lui permettrait de parler, de penser ou de se déplacer mais d’un autre type… Quoi que ? Personne n’a jamais été victime de la méchanceté ou plutôt de la malice des objets ? Les meilleurs exemples sont très bien illustrés dans deux excellentes pages de ce bon Marcel Gotlib. J’engage vivement celles et ceux qui ne les connaissent pas à se débrouiller pour les lire illico presto ! Il parle de la casserole tournante très présente durant les 6T’s et éradiquée par le progrès, du caramel mou qui ne quitte pas son emballage assimilable à l’Hollywood Chewing Gum resté trop longtemps dans une poche de blouson ou de pantalon, de l’objet sphérique que l’on laisse tomber qui va systématiquement se fourrer sous un meuble… On pourrait en rajouter des tonnes. Le déménagement se passe bien, vous êtes ravi : pas de casse. Tout est rentré dans votre petit nid douillet, il ne reste que votre fauteuil préféré dans le camion. Vous aviez prévu de décharger en 4 heures et grâce à tous vos potes, cela n’a pris que 2 heures. D’après vous, ce gros fauteuil va-t-il laisser votre bonne fortune faire ? Bien sûr que non ! Il va refuser obstinément de passer le virage des escaliers du deuxième étage et ceci durant une bonne heure et demie pour finalement lâcher l’affaire et s’installer paisiblement dans le salon… quatre heures après le début du déchargement… Comble du comble, vous ne lui en voudrez même pas puisque, exténué, vous allez vous laisser tomber dessus en vous écriant : "P.. de b… de m…, on en a ch..." Un pote vous fait un coup pareil, vous avez des envies de meurtre. Un fauteuil et vous devenez une moule ! Il vous a bien baladé ! Et oui, c’est normal ! Vous n’avez pas conscience qu’il a conscience !

Bon, et la conscience dans tout ça, c’est quoi ?

Bah… Je n’ai pas de réponse…

En clair, je vous ai bien eu !!!....

Je vous ai fait peut-être un peu réfléchir sur cet épineux problème qui me torture depuis ma plus tendre enfance et auquel je n’ai jamais trouvé de réponse. Pourtant, j’avais posé la question à mes parents : "Dites, qu’est-ce qui fait que je suis moi ?"

Bonjour chez vous …

conscience 2


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hongkongfoufou 2062 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine