Magazine Culture

100 milliards pour numériser le patrimoine de l’UE

Par Benard

decdipietro

Les experts sont clairs : les entreprises privées, comme Google, doivent mettre au pot de la numérisation des œuvres européennes, vu qu’une telle opération coûterait quelque 100 milliards d’euros au total en Europe. Mais pour protéger les institutions culturelles, ces partenariats devront se faire sous certaines conditions, selon un rapport remis à la Commission européenne le 10 janvier à Bruxelles. En outre, Google, qui a déjà ficelé plusieurs accords en Europe, ne doit pas être le seul collaborateur.
Alors que le débat agite les milieux culturels et intellectuels en Europe, le groupe des sages a tranché : des «partenariats public-privé pour la numérisation doivent être encouragés», mais avec «un certain nombre de conditions», a indiqué Maurice Lévy (membre du groupe rédacteur et PDG de Publicis).
Surtout, dit le rapport, «la période d’exclusivité ou d’usage préférentiel des œuvres numérisées» octroyé au partenaire privé «ne doit pas dépasser une durée de 7 ans».

Lire la suite :L’aide du privé est nécessaire, mais selon certaines conditions, Europolitique, 10 janvier 2011.

The New Renaissance

Pour aller plus loin :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benard 392 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines