Magazine Culture

BU US : Comment économiser 2M $..

Par Benard

deJean-Michel Salaun

Jean-Daniel Zeller, merci à lui, m'a signalé la sortie d'un nouveau rapport de l'OCLC qui mérite en effet qu'on s'y arrête :

Constance Malpas, Cloud-sourcing Research Collections: Managing Print in the Mass-digitized Library Environment (OCLC, Janvier 2011)ici.

L'ensemble est une étude chiffrée sur la possibilité d'externaliser la fourniture de documents pour les bibliothèques universitaires américaines dans le nouveau contexte issu deGoogle Booket l'HathiTrust. Extraits (les passages en italiques sont une traduction directe du résumé, le reste une synthèse rapide et très schématique de mon cru) :

L'objectif du projet était d'examiner la faisabilité de l'externalisation de la gestion des livres imprimés à faible utilisation dans les bibliothèques universitaires vers des fournisseurs de services partagés, y compris les larges collections d'imprimé et les dépôts numériques.

L'hypothèse suivante a fourni un cadre global pour notre enquête :

* L'émergence d'un corpus de masse de livres numérisés doit transformer l'activité de la bibliothèque universitaire, permettant une optimisation des collections imprimées patrimoniales qui augmentera sensiblement l'efficacité des activités des bibliothèques et facilitant une réorientation des ressources de la bibliothèque vers un portefeuille de services rénovés.

L'idée des responsables de bibliothèques universitaires nord-Américaines était de combiner 1) le dépôt géant de documents numérisés,HathiTrust, mutualisation des livres numérisés des bibliothèques parGoogleet récupérés par celles-là 2) avec des réseaux de fournitures de documents imprimés. Le premier permet de naviguer dans les livres et de repérer des éléments, sinon toujours d'avoir accès à l'ensemble du texte du fait du copyright, le second de se procurer le document imprimé si le besoin s'en fait sentir. De là, un certain nombre de questions de recherche ont émergé :

  • Quelle est la portée du corpus de la masse de livres numérisés dans la bibliothèque numérique HathiTrust et jusqu'à quel degré recouvre-t-il les collections imprimées conservés dans les bibliothèques de recherche universitaire ?
  • Le contenu du domaine public dans la bibliothèque numérique HathiTrust fournit-il un substitut approprié pour les collections imprimées à faible utilisation des bibliothèques universitaires ?
  • Y a-t-il recouvrement suffisant entre les collections partagées d'imprimés et la Bibliothèque numérique HathiTrust pour permettre à un nombre important de bibliothèques universitaires d'optimiser et de réduire les dépenses des opérations locales des imprimés ?
  • Quels gains opérationnels pourraient être obtenus par une externalisation sélective des activités de gestion des collections ?

Lire la suite :

http://blogues.ebsi.umontreal.ca/jms/index.php/post/2011/01/07/BU-US-:-Comment-%C3%A9conomiser-2M-$..


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benard 392 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines