Magazine Culture

Echange travail et richesse

Par Jjs

Tout échange suppose nécessairement travail. Je veux parler avec autrui. Je dois faire effort pour me faire comprendre de lui ; c'est un travail. Je veux lui vendre un bien que je possède. Il a supposé travail de ma part. La dispute même - ce faux échange puisqu'il ne donne que du rien - suppose elle-même travail. Si je m'emporte contre toi c'est parce que quelque chose me "travaillait" par rapport à toi et si tu prends pour toi ce que je te dis c'est qu'il t'importe ou qu'il touche une violence qui était en toi, une souffrance en puissance et que j'ai réveillé. Tout ceci était travail à la base de l'échange.

L'échange est riche lorsqu'il donne beaucoup à l'autre mais la richesse a un autre sens. Elle est liée au rapport qui lie justement travail et échange. Puisque l'échange suppose travail il importe ensuite de se demander comment le rémunérer justement ? Si je suis architecte nous indique Aristote dans l'Ethique à Nicomaque, et que je vends ma maison à un cordonnier il ne peut me donner 1OO Paires de chaussures en échange de ce travail. Il doit me donner quelque chose que je pourrais ensuite échanger avec d'autres : ce bien "neutre" c'est l'argent qui permet ainsi les échanges.

On dit donc d'un homme qu'il est riche lorsqu'il a de l'argent en quantité parce qu'il peut ainsi, par ce biais, réaliser de nombreux échanges. L'argent est un moyen de l'échange or nombre de nos contemporains semblent l'avoir oublié. Ils se tuent pour de l'argent et finissent ainsi par tuer l'échange et le faire disparaître de leur vie. Ceci se produit également de plus en plus dans un champs social où l'inégalité ne cesse d'augmenter. Aujorud'hui, le propriétaire d'un appartement en plein centre de Paris et qui est bien placé gagne plus - pour peu de peine - que celui qui donne sa peine et son travail...Il ne s'agit pas ici de critiquer les bienfaits de l'investissements. Il offre un bouclier réel contre les risques du travail lui-même. Mais les limites n'ont-elles pas été ici dépassées ? Et ce lien qui unit échange, travail et richesse ne permet-il pas de le prendre en compte et de le comprendre ?

En effet, si à terme tout ceci se développe, les richesses des uns les contraindront à vivre de plus en plus dans la peur et la criante de l'autre. Ils se replieront sur eux-mêmes et peu à peu les échanges seront réduits pour eux. Ils seront contraints à vivre dans la bulle de super-luxe qu'ils ont onstruit...Ce faisant de riches, ils s'appauvriront puisqu'ils limiteront de plus en plus leurs possibilités d'échange avec autrui. Ils seront de plus en plus enfermés dans leurs bulles hyper luxueuse et auront de plus en plus peurs d'en sortir.

La richesse peut donc conduire à l'oubli d'elle-même....Malheureusement pour elle...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jjs 90 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines