Magazine Culture

La sibylline

Par Karline05

La sibylline

La sibylline

Paru aux éditions Seuil en mai 2010.

Quatrième de couverture

 

"La sibylline", c'est ainsi que Proust surnommait Marie-Sophie Godebska, la reine du Paris artistique et culturel du début du vingtième siècle.

Cette femme au charme slave, pianiste de talent, a le génie de repérer celui des autres. Auprès de son ami Diaghilev, elle assure le triomphe des Ballets Russes comme au temps de La reve Blanche où elle avait contribué à révéler les plus grands talents : Vuillard, Bonnard, Renoir...

La Sibylline est aussi une femme en mal d'amour. Après deux mariages et deux abandons, Misia est enfin amoureuse : son coeur bat pour le peintre espagnol José Maria Sert dont la carrière connait à ses côtés une ascension prodigieuse. Maryse Wolinski s'est glissée dans la peau de cette femme au destin exceptionnel. Un roman riche et coloré, portrait d'une héroïne passionnée, exigeante, éprise d'absolu, hantée par la perte et l'abandon.

 

Appréciations personnelles :

 

 

définition de sibyllin : énigmatique, obscur, à la manière d'un oracle.

 

 

J'ai découvert cet ouvrage et cette auteur dans le cadre du challenge 26 livres-26 auteurs , pour la lettre W.

Ce n'est pas vraiment le style de littérature auquel je suis adepte mais j'avoue que ce changement ne m'a vraiment pas déplu.

 

En effet, l'écriture limpide et très accrocheuse de l'auteur, Maryse Wolinski, m'a permis de réaliser cette lecture très rapidement , les mots défilaient et j'avais vraiment très envie de découvrir le parcours de vie de cette Misia que je ne connaissais pas .

 

Cet ouvrage m'a permis de faire connaissance avec cette personnalité de la vie artistique parisienne à cette époque. Cette femme , loin d'être heureuse malgré ses succès, fait énormément de choix dans sa vie que je n'aurai pas forcément partagé, c'est pourquoi j'ai eu un peu de mal à me retrouvez dans cette femme , pourtant exceptionnelle.

 

Sa vie est emplie de rencontres avec des êtres exceptionnels, tels que Coco Chanel, Jean Cocteau, Malharmé et tant d'autres... Elle a partagé sa vie avec le gratin parisien de la première moitié du vingtième siècle; cela en fait des anecdotes à raconter...

 

 

NOTE : 7 / 10

 

J'avoue j'avais quelques réticences à entamer cet ouvrage, en effet, les biographies , ce n'est pas vraiment mon style de littérature d'habitude; cependant la plume de l'auteur et la vie de cette femme ont rendu ma lecture agréable et très rapide. Je ne regrette pas du tout cette lecture d'autant qu'elle me permet d'avancer dans mon challenge 26 livres-26 auteurs 2011.

 

 

   La sibylline

 

 

 

Retrouvez la fiche bibliomania de cet ouvrage pour d'autres avis ici :

 

 

 



Poster un commentaire
Votre nom ou pseudonyme :
Votre adresse e-mail ( facultatif ) :
L'adresse de votre site/blog ( facultatif ) : http://




Merci de recopier le nombre présent à gauche dans la case de texte ci-dessous ( Pourquoi ? )




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Karline05 16223 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines