Magazine Culture

Anna Calvi, une fille avec des b*rnes !

Publié le 11 janvier 2011 par Swann

Anna Calvi, une fille avec des b*rnes !C’est dans une semaine tout juste que l’album de la flamboyante petite perle italo-anglaise Anna Calvi paraîtra !  Chez It’s Only Rock and Folk, on est sous le charme depuis la première fois qu’on l’a entendu cette demoiselle. Et on piaffe d’impatience à l’idée que son talent soit révélé au grand jour, et aux oreilles de tous. A ce propos, il faudra remercier chaudement Domino Records. C’est donc le 17 janvier que le premier effort de la belle envahira nos disquaires préférés ! Et nous qu’est-ce qu’on en pense de cette galette ? Certains titres sont déjà bien connus, et on est ravi de les voir sur la version finale de l’album. On retrouve donc No More Words, First We Kiss, Blackout ou encore Love Won’t be Leaving et on ne se lasse pas d’écouter encore et encore.

Personnellement, dès la première écoute j’ai été séduite par No More Words, et sans doute, à ce jour c’est ce titre qui demeure mon préféré de l’album. Ce jeu de gratte implacable,  cette voix sensuelle qui s’échappe me fait tout simplement pensé à une version ultra-glamour d’un Jeff Buckley au féminin… Le reste des morceaux n’est pas en reste. Aucune déception ne se fait ressentir, on aime Desire qui rappelle clairement PJ Harvey et son album Stories From The City, Stories From The Sea. On aime les histoires alambiquées qu’elle nous raconte qui nous envoûtent et nous transportent. Impossible de ne pas se laisser emporter par l’impétueux Devil. Ni de ne pas reprendre avec elle Suzanne and I.

On attendait avec impatience ce premier opus, et nous ne sommes pas déçu du tout : un opus à la croisée des styles, mêlant brillant rock, flamenco, blues et folk. Un album aux deux visages, à la fois tendu, électrique, mais aussi sensuelle et doucereux.  Une musique intemporelle, bourrée de charme et délicieusement hypnotique. La belle Anna Calvi n’a pas fini de faire parler d’elle. Et nous, on est ravi de voir, que des filles avec des burnes, il en reste encore aujourd’hui ! Gracie !

  • Share this:
  • Digg
  • Print

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Swann 78144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte