Magazine Info Locale

Le nouveau parlement birman au garde-à-vous le 31 janvier prochain

Publié le 11 janvier 2011 par Pierremartial
Deux mois après des élections très contreversées, le nouveau parlement va prendre officiellement ses fonctions. Sans Aung San Suu Kyi ni les membres de la LND. Mais avec plus de 80% de militaires, d'anciens militaires et de membres du Parti au pouvoir Le nouveau parlement birman au garde-à-vous le 31 janvier prochain C'était une grande première, mais il n'y a finalement eu pas de surprises pour les élections législatives de novembre dernier en Birmanie.
Les résultats de cette première consultation bien encadrée après plus de 20 ans d'absence de scrutin ont le mérite d'être d'une grande clarté. On ne connait pas le ballotage ou le recomptage voix par voix des bulletins au pays du saphir.
Le Parti de la Solidarité et du Développement de l'Union (USDP) a remporté haut la main plus de 80% des sièges (très exactement 85% des sièges à la Chambre basse - équivalent de notre Assemblée nationale - et 83% à la Chambre haute - équivalent de notre Sénat -).
Bravo!
Ce Parti, on le sait, avait été créé de toutes pièces par la junte au pouvoir un peu avant les élections.


De nouveaux bâtiments très sécurisés Après un long débat interne, la LND, la Ligue Nationale Démocratique d'Aung San Suu Kui, avait décidé de boycotter ces élections et cela pour deux raisons: primo, la majorité de ses militants estimaient que les dès étaient pipés et que les résultats étaient courus d'avance; secundo ils n'acceptaient pas qu'Aung San Suu Kyi en soit exclue d'office par le Pouvoir.
Cette décision entraina une scission du Mouvement et la création d'un nouveau Parti démocratique, la NDF, Force Démocratique Nationale, dont les membres firent campagne pour l'élection mais ne remportèrent que12 sièges à l'Assemblée.

Le Parlement au grand complet se réunira pour la première fois le 31 janvier prochain.
Ce ne sera pas à Rangoun, capitale historique, mais à Naypytaw, la nouvelle capitale du Myanmar, siège de la junte et du “généralissisme” Than Shwe.

Une série de batiments flambants neufs - et très sécurisés" - ont été spécialement bâtis pour recevoir les 1154 nouveaux parlementaires.

Ceux-ci devront, en vertu de la Constitution, élire très bientôt le nouveau Président du Myanmar.

Surprise, surprise!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierremartial 482202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine