Magazine Culture

(DVDtrafic) Une Famille Très Moderne

Publié le 12 janvier 2011 par Mg

19472750

Cinetrafic nous propose une nouvelle fois de revoir un film qui vient de sortir en DVD (11/01), une comédie à l’américaine réunissant Jennifer Aniston (qui ne sortira jamais de son rôle dans Friends) et Jason Bateman (qui, lui, multiplie les rôles depuis Arrested Development), deux meilleurs amis qui vont se redécouvrir autour de la venue au monde d’un charmant bambin.

La mode est aux comédies romantiques adultes, celle où on aborde les vrais problèmes de la vie. Judd Apatow en parle plus que tout dans ses films, partant de grossesse non désirée (En Cloque Mode d’Emploi), de sexualité adulte (40 Ans, Toujours Puceau) ou d’adolescences en prolongation (..). Découvrir Jennifer Aniston en femme du XXIe siècle, working girl et célibataire malgré elle, c’est un peu prendre un stéréotype de la femme moderne qui veut épancher ses désirs de maternité. Pas de chance, elle décide d’avoir son enfant par donneur presque anonyme, au détriment de son meilleur ami, celui qui a raté le moment de se rapprocher de la belle désirée. Bateman, quadra gentiment nigaud et new yorkais à 100%, laisse faire mais par une suite d’incidents et de substances en tout genre, parvient à remplacer la semence tant désirée par la sienne.

Cette première partie du film se situe dans un immense flash back puisque sitôt la grossesse arrivée, nous voilà bondissant de sept ans dans un futur approximatif qui nous rappellera notre bonne époque. Aniston revient en ville, armée de son fils de 6 ans, et c’est parti pour le raccommodage familial, de la révélation du père au retour du donneur complexé. Rien de bien original, mais des plus logiques, le film joue la corde du « Je T’Aime, Moi Non Plus » et du romantisme épurée à l’hollywoodienne, gamin étrange à la clé. Si les débuts avaient laissés présager une bonne bouffonerie (on aime Bateman, et le voir ivre mort est toujours très drôle), aiguisée sur les bords avec de solides seconds rôles (Juliette Lewis, Jeff Goldblum…), on tombera rapidement dans la comédie de base à destination des soirées à deux. Sans réelles inventions, le duo de réalisateurs, pourtant auteurs des Rois du Pantin avec le roi de la comédie US Will Ferrel, laissent filer une histoire convenue et extrêmement prévisible, qui ne conviendra qu’aux grands amateurs du genre. C’est familial, pseudo-romantique, pas forcément hyper comique, mais tout est dans le titre (français..).

Retrouvez plus d’informations sur la page du film, et d’autres titres du même genre, justement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mg 992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines