Magazine Culture

Spectaculaire lancement de “2011, année des outre-mer” Saint-Georges sera-t-il de la fête !

Publié le 15 janvier 2011 par Halleyjc

lancement1-27341-c027b.1295094731.jpg
Deux atouts gagnants pour le Chevalier de Saint-Georges,
la Basse-Terrienne Marie-luce PENCHARD
et le Saint-Claudien Daniel MAXIMIN

Saint-Georges sera sans doute de la fête et c’est Monsieur le Commissaire qui l’annonce dans son éditorial à la presse.

La musique classique sera bien présente de celle du Chevalier de Saint-Georges que l’on redécouvre depuis une dizaine d’années jusqu’à un hommage à la grande cantatrice d’origine martiniquaise Christiane Eda-Pierre.Voici le communiqué du Ministère de l’Outre-mer.

Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, et Marie-Luce Penchard, ministre chargée de l’Outre-mer, ont lancé mercredi l’année des outre-mer avec Daniel Maximin, Commissaire chargé de l’année des Outre-mer français. Annoncée par Nicolas Sarkozy en novembre 2009 lors du premier conseil interministériel de l’outre-mer, “2011, année des outre-mer” a pour objectif de faire mieux connaître les douze collectivités ultra-marines et leurs apports.

“Sait-on que les outre-mer constituent 80% de la biodiversité française et font de la France la seconde puissance maritime du globe ?”, s’est interrogée la ministre de l’Outre-Mer.
“A-t-on suffisamment en tête que ces territoires ont “étroitement participé à l’histoire de France”, de la première abolition de l’esclavage en 1794 à la Résistance ?, a demandé de son côté Daniel Maximin, commissaire de l’année des outre-mer.
“Tout au long de l’année, je m’attacherai à dévoiler les richesses des outre-mer au grand public à travers cet ambitieux programme de manifestations”, a indiqué Marie-Luce Penchard.

Et nous ajoutons notre commentaire pro domo ou pro chevalier comme vous voulez :

Mais on sait aussi que cela fait un siècle que la Ville de Basse-Terre a honoré le Chevalier en lui offrant la plus longue rue de la Ville.

Mais on sait que tout au long du 20ème siècle de nombreux Guadeloupéens se sont penchés sur la fabuleuse histoire de Saint-Georges… c’est plus que 10 ans incontestablement.

  • Vauchelet c’est en 1915,

  • Oruno LARA c’est en 1930,

  • Gaston Bourgeois c’est en 1948,

  • Odet DENYS c’est en 1987.

  • l’Ensemble instrumental Chevalier de Saint-Georges à 30 ans, Merci Mano BUFFON.

Tout ceci donne des devoirs à la Guadeloupe et aussi des droits sur l’oeuvre de Saint-Georges ! le droit de sauvegarder l’oeuvre de notre musicien et l’excellence du personnage.

Mais on sait aussi que le Chevalier est parti prenante de la musique du 18ème siècle. Les musicologues et historiens en témoignent

Alors oui Saint-Georges a sa place dans ce bouquet d’Outre-Mer offert à la France. Et le FESTIVAL INTERNATIONAL SAINT-GEORGES présente sa modeste candidature avec le soutien de tous ses partenaires du Pays de Saint-Georges.

Last but not the Least : Saint-Georges c’est l’ouverture vers la Civilisation Créole caractérisée entre autre par l’excellence. Jean-Claude GLANDOR le dit si bien lui le conteur du KA et du MAYOLE.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Halleyjc 1348 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines