Magazine Culture

Un homme ébranlé, Pascale Kramer

Publié le 17 janvier 2011 par Antigone

unhomme_branl_"Il avait été convenu que Jovana leur amènerait Gaël le samedi vers midi. Dès le matin, Simone ouvrit tout grand sur le jardin, dans l'espoir d'aérer l'air épaissi de chimie et d'une entêtante fadeur de pellicules."

Claude est un homme malade, d'une cinquantaine d'années. Un cancer le ronge qui aura bientôt le dessus. Sa femme, Simone, connue et épousée sur le tard, il y a peu, se désespère de le voir ainsi, affaibli, l'ombre de lui-même. Ils vivent depuis toujours dans une banlieue chaude qui s'ébroue avec violence au-delà de leur portillon et dans les rues alentours. Leur maison est un cocon doux et étouffant tourné vers le jardin. L'intrusion du fils de Claude, Gaêl 11 ans, né d'une liaison furtive et ancienne avec une jeune-femme, bien avant que Simone n'existe dans la vie de cet ancien sportif, va tout ébranler et rendre le quotidien mollement assumé violemment réel... Rien ne peut sauver Claude. L'affection n'est pas légitimée par les liens du sang. Simone est libre.

Voici un livre qui s'ouvre délicatement sur des odeurs de forsythias et se referme avec précaution sur des odeurs moins légères... de maladie, de médicaments et de défaites. Un homme ébranlé n'est pas un livre doux, c'est un livre qui exprime avec justesse les sentiments qui peuvent chambouler une femme confrontée à la maladie de son époux. Alors, lorsqu'il s'agit pour elle d'accueillir en plus les fruits d'anciens amours regrettés ou de réaliser que les fondements de sa vie sont si fragiles et illusoires, la vie ne devient qu'une attente, une promesse de libération...
Une lecture qui m'a semblée criante de vérité, non consensuelle et d'une force cachée intéressante. L'écriture en est fluide et nette, agréable.
Je pensais lire d'abord Fracas (2007), noté depuis belle lurette... mais c'est avec ce roman que j'ai finalement découvert Pascale Kramer... à suivre, donc. Je l'ai lu il y a quelques jours déjà et je me rends compte que je l'ai vraiment aimé, comme quoi il est bon parfois de ne pas se précipiter pour rédiger son billet.

bouton3
Editions Mercure de France - 15€ - Janvier 2001

Un grand merci à Babélio et à son opération Masse Critique !!
(Lien vers la fiche du livre)

Un titre sélectionné pour le prix Landerneau 2011


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antigone 5296 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine