Magazine Cuisine

Flexa ou l'art de la non flexibilité

Par Deborah

Petit billet hors cuisine mais carrément coup de gueule contre la marque danoise Flexa, installée en France notamment à sa boutique du Forum des Halles et où nous avions acheté il y a à peine 3 ans un lit pour petite chérie.
Le concept est simple, comme son nom l'indique, Flexa propose la flexibilité. On achète un lit en 190 ou 200cm de long et on peut opter en dessous pour des tiroirs bas ou hauts. Lorsque l'enfant grandit, on peut le passe à mi hauteur, en lit superposé ou même en mezzanine. C'est de l'évolutif haut de gamme. Il existe même des modèles avec toboggan, tente de princesse, tour de chevalier, bref, c'est la belle vie pour les enfants (faut pas déconner on a pris un modèle de lit, pas de jeu).
En contrepartie, il faut admettre que ça coûte un bras. En même temps, si le lit dure jusqu'aux 18 ans de l'enfant, on peut dire qu'on l'a amorti en 15 ans !!
Sauf que j'ai eu la mauvaise surprise ce matin en me rendant à la boutique des Halles de découvrir que le modèle de petite chérie ne se faisait plus.
Bah oui, c'est pas comme si le lit version surélevé avec échelle de la petite nous avait coûté 1000€, hein, je vois pas pourquoi on n'aurait pas voulu en acheter un pour petit bonhomme et pouvoir le cas échéant les combiner en lits superposés.
Et puis, c'est pas comme s'ils avaient un fichier client. Parce que appeler toutes les personnes qui ont acheté un modèle qu'on décide d'arrêter, en les prévenant que s'ils veulent le faire évoluer dans le futur, il faut acheter avant arrêt de commercialisation les kits, c'est juste intelligent (sans doute trop).
Ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est l'attitude déplorable du jeune vendeur qui se trouvait en boutique aujourd'hui. Lorsque je lui ai fait remarquer qu'il était inadmissible d'arrêter ainsi un modèle sans prévenir, vu tous les motifs exposés plus haut, il n'a trouvé que 2 choses à répondre:

  • qu'il n'était pas responsable puisque le magasin n'était qu'une franchise

  • qu'il fallait envoyer un email à flexa (en anglais) pour se plaindre

Au moment de partir, je lui ai demandé s'il était le responsable de la boutique et il m'a agressivement répondu « et alors, ça changerait quoi? ».

Je lui ai signalé que j'étais gérante d'une boutique et que je trouvais son attitude commercialement aberrante, que lorsqu'un client venait de plaindre d'un produit dans mon établissement, mes salariées ne répondait pas « désolée, je suis que revendeuse, envoyez un mail au fabriquant » mais prenaient la peine de faire remonter elles-même l'information et de tenir ensuite le client informé de l'évolution de son dossier.

Il m'a alors répondu que mes "vendeuses" faisaient peut être ça, mais que lui « me ferait gagner 3 à 4 fois plus de fric qu'elles ».

Bref, la boutique des Halles est donc compétente pour encaisser tes chèques, mais pas pour traiter avec la maison mère (en anglais bien sur, pour qui ne parle pas danois couramment).

Le service après vente Flexa est donc inexistant !! Vu le prix des prestations, c'est juste hallucinant. J'attends de voir, j'ai suggéré soit que l'on me livre quand même un lit compatible et les éléments me permettant dans le futur de faire évoluer les produits (genre montants hauts pour passer en mezzanine), soit que l'on m'échange le lit (et juste le lit, pas les options types tiroirs, sommier...) contre un système qui se fait encore et que l'on puisse combiner avec un modèle existant.
On verra bien mais j'avoue que j'aurai tendance à bien déconseiller cette marque, et surtout la boutique Flexa du Forum des Halles où le client est pris pour un gogo à portefeuille bien garni !!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Deborah 265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines