Magazine Culture

Le recueil au Moyen Âge

Par Benard

Le recueil au Moyen Âge. La fin du Moyen Âge, sous la direction de Tania Van Hemelryck et de Stefania Marzano, avec la collaboration d’Alexandra Dignef et de Marie-Madeleine Deproost, Turnhout 2010 (Brepols), 304 pages, € 59,00.

De la redécouverte de notre ancienne littérature aux années 1990, peu de travaux systématiques ont été consacrés au phénomène de la mise en recueil durant le moyen âge central. Époque des premières collections livresques et surtout de la somme, le XIIIe siècle se caractérise toutefois par l’emprise d’un geste unificateur sur la production manuscrite. Une large part de la transmission écrite, littéraire et savante, est marquée par l’apparition de vastes corpus textuels répondant à un projet de regroupement ou de rassemblement plus ou moins raisonné.

La précédente décennie à toutefois marqué un net regain d’intérêt pour ces questions dont on peut même considérer qu’elles figurent aujourd’hui au cœur des préoccupations de la ” nouvelle philologie “. Axée sur une meilleure prise de conscience de la dimension matérielle des œuvres et des résonances directes de leur transcription, l’étude actuelle du fait littéraire ne manque pas en effet de s’interroger sur les implications et les conséquences de cette pratique, intimement liée aux traditions vernaculaires.

Lire la suite :

http://www.miniaturaitaliana.com/blog/?p=18814


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benard 392 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines