Magazine Culture

Faut-il manger les animaux ?

Par Benard

18/01/2011

Dans un essai devenu best-seller aux Etats-Unis, egalement traduit en allemand et en italien, le jeune romancier américainJonathan Safran Foerpose une question pas si bête :Faut-il manger les animaux ? 

fautilmangerlesanimaux.gif

A trente-trois ans à peine, Jonathan Safran Foer a imprimé son sceau dans la littérature contemporaine américaine. Il faut dire qu’il a été à bonne école, puisqu’il a été l’élève de Joyce Carol Oates à Princeton. Son premier roman, premier succès,Tout est illuminé, racontait le voyage en Ukraine d’un Juif américain à la recherche de ses origines, dans un ancien shtetl détruit par les nazis. En 2005, il récidivait avec un roman sur le 11 septembre :Extrêmement fort et incroyablement près

Jonathan Safran Foer a le chic pour dénicher les bons titres. Comment ne pas être intrigué par celui de son dernier opus :Faut-il manger les animaux ?Le ton est naïf, la question enfantine. C’est à dessein que l’auteur, un végétarien, a évité le mot«viande», trop quotidien, trop neutre. Alors que le terme «animaux» nous donne à voir nos chiens, chats, lapins domestiques, mais aussi toutes ces adorables bébêtes familières qui ont bercé notre enfance, Petit Ours Brun, Winnie l’ourson…. Jonathan Safran Foer veut-il nous dégoûter de la viande en nous prenant par les sentiments ? 

Pas exactement. Il avoue très vite, un peu honteux :«Pour être tout à fait honnête (et au risque de perdre ma crédibilité dès la page 25), je suis parti, en commençant mes recherches, d’un principe : je savais ce que j’allais découvrir.»C'est-à-dire un tableau pas joli joli sur la production industrielle de viande. Tout au long de cet essai, l’auteur nous raconte quelles réalités se cachent derrière des labels comme«élevé en plein air»,«bio»,«frais». Il cite des statistiques effrayantes sur l’impact de l’élevage industriel sur l’environnement, le taux de mortalité des animaux de batterie, le nombre monstrueux de volailles bourrées d’antibiotiques qui deviendront des nuggets KFC. Il veut nous montrer la«guerre»cruelle et sans merci, que livrent les hommes aux espèces animales qu’on retrouve dans nos assiettes. 

Faut-il manger des animaux ?n’est pas un essai ordinaire, pas plus qu’une enquête journalistique. L’auteur s’est pourtant énormément documenté, il est même entré par effraction, de nuit, dans une ferme industrielle, pour voir ce qu’il en était.Faut-il manger des animaux ?est le livre d’un écrivain qui convoque ses souvenirs de famille, des scènes de la vie de son fils. Il nous parle de sa grand-mère, cette héroïne qui fait merveilleusement le«poulet aux carottes». Alors qu’elle mourait de faim en pleine guerre mondiale, cette dernière refusa de manger la viande de porc qu’on lui proposa miraculeusement, sous prétexte que ce n’était pas casher… Il existe mille raisons de manger ou de ne pas manger les animaux. 

Astrid Gagneur

http://www.myboox.fr/actualite/faut-il-manger-les-animaux-de-jonathan-safran-foer-5535.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benard 392 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines