Magazine

Refaire le pont

Publié le 18 janvier 2011 par Zappeuse

Jusqu’en 1966, Oléron est vraiment une île, reliée au continent tout proche par des bacs. Ça garantit la tranquillité, évite les hordes de touristes, mais il faut bien, un jour, se résoudre à la modernité. C’est sûrement la présence du pont qui a d’ailleurs permis à l’île de garder sa population à l’année, évitant le dépeuplement  bien connu des îles bretonnes, que les jeunes, en âge d’étudier, quittent définitivement pour le continent.
L’idée d’un passage permanent n’est pas neuve lorsque le pont est mis en chantier : dès le milieu du XIXe siècle, on évoquait un projet de tunnel, dans lequel aurait par exemple pu circuler un tramway à vapeur. Juste avant la Première Guerre mondiale, suivant en cela l’exemple de ce qui se fait à Rochefort toute proche, on imagine un pont transbordeur. Reconnaissez que cela aurait eu de l’allure, en tout cas plus que ce vulgaire viaduc. Pour le cocorico charentais tout de même : c’est le troisième viaduc le plus long de France (derrière St-Nazaire et Ré), et oui, devant le viaduc de Millau, qui fait 400 mètres de moins. Il a été construit par une entreprise qui fait actuellement partie du groupe Vinci, à laquelle on doit notamment la Tour Montparnasse.
Devenu gratuit une fois les emprunts remboursés (et peut-être aussi parce-que son péage relevait d’un léger tout de passe-passe juridique, mais il faudrait que je creuse la question), le pont est finalement une route comme une autre, et l’île beaucoup moins île.
Des travaux vont prochainement débuter pour remettre tout ça à neuf : on refait les voies, on les rétrécit pour les voitures afin de mettre en place une piste cyclable, on redonne un bon coup de peinture sur les rembardes. Puis-je me permettre une suggestion ou deux ? Refaire le pontpourquoi ne pas en profiter pour remettre en place un péage, histoire de récupérer des pépettes pour nettoyer l’île après le passage des touristes (pas plus sales qu’ailleurs, ils sont juste très nombreux), et, plus ambitieux mais ça me ferait tellement plaisir, pourquoi ne pas empêcher physiquement l’accès au pont (donc à l’île) pour les énormes camping-cars gros comme des autobus ?

—> Sources :



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zappeuse 1046 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog