Magazine Amérique du nord

Australie : les stars argentines à l’honneur

Publié le 18 janvier 2011 par Rene Lanouille
Le tennis argentin a brillé lors de cette seconde journée de l’Open d’Australie avec ses deux stars, David Nalbandian et Juan Martin Del Potro. Australie : les stars argentines à l’honneur Nalbandian et Hewitt ont livré un match épique sur le court central qui s’est terminé vers 1 heures du matin par la victoire en 5 sets et presque 5 heures de match du fantasque argentin (3-6, 6-4, 3-6, 7-6, 9-7). Nalbandian a réussi à sauver deux balles de match dans le 5ème set grâce à des ressources mentales qu’on ne lui connaissait guère.

Après la rencontre, l’argentin a livré ses premières impressions : « Je ne sais pas si c’est l’une de mes plus grandes victoires mais jouer Hewitt au 1er tour, devant son public, était un cadeau empoisonné. J’ai vu dans le 5ème set qu’il était plus fatigué que moi et j’étais décidé à ne pas lâcher. J’adore jouer ici à Melbourne car le public est respectueux. »

Au prochain tour, El gringo jouera contre le modeste lituanien Berankis au prochain tour. Il espère avoir récupérer d’ici là : « Je vais me reposer et espérer jouer des points beaucoup plus courts au prochain tour afin d’aller loin dans ce tournoi. » Rappelons que Nalbandian est dans la partie de tableau d’un certain Rafael Nadal…

Concernant Juan Martin Del Potro, il a rassuré ses fans, lui qui a peu joué depuis un an, au point de plafonner au-delà de la 200ème place mondiale. Après un début crispé, le jeune argentin a battu l’israélien Sela en 3 sets (7-6, 6-4, 6-4). Il peut voir venir en prévision de son choc du 2ème face à Baghdatis : « plus je joue de matchs, plus je passe de minutes sur le court, plus cela me permet de régler mon jeu. J’ai de bonnes sensations et je me sens mieux de jour en jour. Peu importe qui je joue."

Autant dire que Del Potro est prêt à aller loin si son état physique le permet. Son service semble au point, reste à regler ses coups de fond de court où il brille par son inconstance. Mais Del Potro voit au-delà de l’Open d’Australie : « il y a une grande différence entre les 4 premiers mondiaux et les autres. J’étais dans les 4 meilleurs il y a un an. Maintenant, c’est Soderling. Je vais tout faire pour retrouver ce niveau. »




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog