Magazine Concerts & Festivals

Stan Rudnitz - Un Slave à Paris

Publié le 21 janvier 2008 par Thibault

Stan RudnitzAuteur-compositeur-interprète, Stan Rudnitz ne fait pas vraiment partie des artistes dont Shotactu a l’habitude de parler. Pourquoi un papier sur lui dans ce cas ? Tout simplement parce que Stan Rudnitz nous a touché.
Présentation d’un monsieur au parcours atypique.


En ces temps de peopilisation, de Star Academy et autres, Stan Rudnitz n’a pas un chemin classique. Né à Varsovie cet auteur-compositeur-interprète a passé ses premières années en Pologne. Arrivé à Paris à l’âge de 20 ans, monsieur Stan doit affronter les conditions difficiles de la vie ouvrière. Il enchaîne alors toutes sortes de métiers : peintre, maçon, ouvrier à la chaîne ou encore gardien de nuit. Cette volonté de s’en sortir et de bosser permettent à Stan Rudnitz de commencer, poursuivre et terminer ses études universitaires.

Petit à petit, Rudnitz se dirige vers le spectacle vivant et se produit avec succès dans de nombreux centres culturels et théâtres municipaux. Son style ? Tout aussi atypique que son parcours : des chansons en français surfant entre les textes poétiques et réalistes et l’écriture quasiment cinématographique se prêtant à une théâtralisation et la musique à fort impact émotionnel. Polonais d’origine, Stan Rudnitz écrit pourtant en français. Ses textes sont incisifs et percutants et visent un large public qui s’identifie aux thèmes évoqués : reflets fidèles des joies, des peines et des difficultés de la vie quotidienne.

Mais l’univers de Stan Rudnitz se retrouve surtout lors de ses concerts, très axés sur le métissage musical. Il intègre des mélodies d’origines diverses : la chanson française, influences slaves et une rythmique tonifiante à mi-chemin entre le jazz et les rythmes latinos. Les spectateurs évoluent dans l’univers de plusieurs traditions musicales. Le spectacle est accompagné par d’excellents musiciens : Hervé Morisot, guitariste de jazz dont le jeu est caractérisé par une impressionnante rigueur rythmique, le sens de la nuance et une approche polyphonique et François Camin, contrebassiste qui a découvert le jazz à 15 ans.

Pour découvrir quelques extraits de ce que propose Stan Rudnitz, direction le MySpace de l’artiste.
Pour finir, notez que Stan Rudnitz se produira au Vingtième Théâtre le 18 mars 2008, pour toute réservation et info supplémentaire : stanrudnitz@free.fr - Tel: 01 43 72 76 31

M.B


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thibault 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog