Magazine Culture

LE TAULIER, Olivier Maurel

Par Fleurdusoleil
LE TAULIER, Olivier Maurel Depuis vingt et un ans, Olivier Maurel vit en prison. Pas derrière les barreaux, mais devant : c'est le patron. Des maisons d'arrêt surpeuplées aux centrales de haute sécurité, il a tout vu et aujourd'hui, il raconte la vérité crue de son métier, les rapports humains d'une intensité extrême qui font son quotidien, la violence, la misère, la folie. Avec une plume qui rappelle Michel Audiard et les meilleurs polars, ce " taulier " livre des récits d'une puissance inattendue : la prise d'otage dont il a été victime, les mutineries qu'il a dû gérer, les mutilations que s'infligent les détenus, la tragédie des suicides - qu'il s'agisse de gardiens ou de détenus. Il aborde avec honnêteté tous les sujets sensibles : l'état des penales et des maisons d'arrêt, l'islamisme, la drogue, la sexualité.


Le Taulier : confessions d'un directeur de prison, un titre bien étrange. De quoi va nous parler cet homme qui, comme un détenu passe sa vie en prison. De budget insuffisant, de statistiques alarmantes, de gestion, d'organisation...Loin de là, si vous pensez ça, passez votre chemin.
Ouvrons cette porte qu'il a l'audace de nous laisser entrouverte et découvrons l'univers encore trop méconnu du milieu carcéral ; vu de l'autre côté des barreaux...


Olivier Maurel est aujourd'hui le directeur de la prison ( maison centrale ) de Poissy dans les Yvelines. Son livre nous offre donc une vision actuelle et non un retour dans un passé déjà bien usé.
Il ne va pas plaire à tout le monde, mais sans tabou, il nous livre son expérience.
Son rêve de jeunesse était tout autre, mais son destin a choisi. Il est le patron de la taule. C'est donc seul qu'il va avancer dans la vie.
Par le biais d'anecdotes et d'expériences qui ont jalonnés son parcours, il dépeint plus qu'un métier, il livre un choix de vie en marge. Il a la responsabilité des détenus mais aussi des personnels pénitentiaires. Difficulté, instabilité, imprévisibilité, tension sont son quotidien. Il est le pilier central d'une tranquillité précaire.
Son témoignage est, je cite, apolitique. Il n'est pas la pour faire un plaidoyer contre le gouvernement, ni pour se plaindre de l'injustice. Il ouvre seulement un coin de porte sur un monde encore trop opaque. Un monde honteux qu'il faut cacher et mystifier pour le besoin d'une opinion publique en mal de sensations.
Il est facile de salir des hommes qui tous les jours risquent leur vie pour le confort de la notre. Il est plus simple de dire que tout va mal, que de réfléchir et de trouver des solutions.
Grâce à l'audace de cet homme ordinaire, qui aime son métier, et qui souhaite le faire découvrir, nous pouvons enfin nous faire une idée plus réaliste de la prison.

Sans préjugés, prenez le temps de lire le récit d'un homme solitaire : le taulier.

LE TAULIER, Olivier Maurel


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fleurdusoleil 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines