Magazine

Eloge de l'hiver

Publié le 23 janvier 2008 par Lucie

Qui n'a jamais, par une froide et journée d'hiver ensoleillée, trouvé qu'au fond, l'hiver peut tout de même être agréable?


Notre conception de l'hiver, telle une saison de gris et de noir, est certainement biaisée par une héritage judeo-chrétien qui diabolise la nuit et appréhende des conditions climatiques rudes à la façon d'une punition divine.


Et pourtant.

L'hiver est une saison tellement plus variée que l'été et son soleil de plomb. Bien qu'étant une saison linéaire, elle est on ne peut plus variée. On y trouve brume, brouillard, la pluie dans tous ces états, le vent qui n'est pas en reste de créativité, les nuages, le soleil aussi, le givre, et comble du bonheur, la neige.

N'est-ce pas sous le givre que les jardins sont magnifiés, leurs reliefs mis en valeur par une lumière rasante?

N'est-il pas plaisant de déguster langoureusement un vin chaud en bas des pistes ou de se réchauffer les mains avec un cornet de chataignes devant les grands magasins ?

Le plaisir ultime n'est-il pas non plus de sortir glorieusement ses lunettes de soleil pour remercier le ciel d'être si bleu lors d'une promenade hivernale ? Ou de mettre dans un vase un bouquet de renoncules?

Et que dire d'un repas exclusivement composé d'un bon vin, d'un Mont Dore au four, quelques pommes de terre et un peu de pain de campagne ?


Vue de Buda sur le Danube et l'institut Français de Budapest par un après-midi de février 2003.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lucie Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog