Magazine Afrique

Le Cameroun accorde 300 millions USD pour le suivi de la conférence “Africa 21″

Publié le 02 février 2011 par 237online @237online

Écrit par XINHUA   

Mercredi, 02 Février 2011 16:31

é“″éééàèéé″éàéàéàé

Le Cameroun accorde 300 millions USD pour le suivi de la conférence “Africa 21″
Représenté par le ministre des Relations extérieures au 16e sommet ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA), qui a pris fin lundi tard dans la nuit à Addis-Abeba en Ethiopie après deux jours de travaux, le Cameroun a annoncé l'octroi de 300 millions USD pour le suivi de la conférence "Africa 21″.
Organisée en mai 2010 à Yaoundé, à l'initiative du président Paul Biya à l'occasion des festivités des 50 ans d'indépendance de ce pays d'Afrique centrale, ce forum de réflexion international avait drainé d'éminentes personnalités politiques et scientifiques du monde, au rang desquelles de nombreux chefs d'Etat et des dirigeants d'organisations internationales.

Sous le thème "Nouveaux défis pour l'Afrique" 50 ans après les indépendances obtenues par 17 pays du continent en 1960, cette rencontre s'était imposée comme "une réflexion fort opportune (ayant) permis aux participants de faire le point sur le chemin parcouru par l'Afrique depuis 50 ans et d'envisager les perspectives d'avenir pour le continent", affirme la déclaration finale publiée à l'issue de la conférence.

La mise en place d' un comité de suivi recommandée à cette occasion pour poursuivre la réflexion était inscrite à l'ordre du jour du 16e sommet ordinaire de l'UA, ponctué par une série d'activités des chefs d' Etat et de gouvernement sur des thèmes divers et des entretiens en tête-à-tête loin des regards de la presse, à la Commission économique des Nations Unies pour l' Afrique (CEA).

Pour la création de ce comité, un délai de 30 jours a été donné au président de la Commission de l'UA, Jean Ping, "avec pour mandat de construire et proposer des scénarii précis de mise en œuvre, y compris la nature, la planification des initiatives collectives concrètes que l'Afrique pourrait entreprendre à l'échelle mondiale ou continentale, pour faire face à ses nouveaux défis".

Le ministre camerounais des Relations extérieures, Henri Eyebé Ayissi, s'est félicité des décisions prises et a annoncé la coopération de son pays pour une mise en œuvre efficace des actions envisagées.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines