Magazine Afrique

Côte d'Ivoire : manifestation des partisans de Laurent Gbagbo contre Blaise Compaoré à Abidjan

Publié le 06 février 2011 par 237online @237online

Écrit par XINHUA   

Dimanche, 06 Février 2011 12:14

ôéàéééôàéééèéô«»ééàê
Des milliers de partisans de Laurent Gbagbo, l'un des deux présidents déclarés de Côte d'Ivoire, ont tenu un meeting samedi à Abidjan pour protester contre la présence du président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, dans le panel des chefs d'Etat de l'UA pour le règlement de la crise post électorale en Côte d'Ivoire.
A l'appel du leader des « jeunes patriotes », Charles Blé Goudé, de nombreux jeunes avec à leur tête des membres du gouvernement de Laurent Gbagbo et son épouse Simone Ehivet-Gbagbo, ont pris d'assaut, sous un soleil d'aplomb, la place de la République au Plateau, le quartier administratif et des affaires.

Les voies d'accès au lieu du meeting étaient soigneusement contrôlées par de nombreux éléments des forces de l'ordre en armes. « Nous sommes ici pour que tout le monde entier voit que les Ivoiriens ne sont pas d'accord avec la présence de Blaise Compaoré dans le panel », a déclaré Charles Blé Goudé.

Selon lui, le président burkinabé, facilitateur dans la crise ivoirienne, est devenu « complicateur ». L'accord de paix inter ivoirien de Ouagadougou, entre Laurent Gbagbo et les leader de l' ex rébellion des Forces nouvelles, Guillaume soro, a été signé en 2007 sous l'égide de Blaise Compaoré.

« Ceux qui ont proposé la voie militaire et échoué veulent revenir autrement dans le panel », croit savoir Blé Goudé qui a affirmé que derrière Blaise Compaoré et les pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) qui ont menacé d'intervenir en Côte d'Ivoire pour chasser Laurent Gbagbo du pouvoir, se cache Nicolas Sarkozy, le président français.

« Nicolas Sarkozy se cache derrière la CEDEAO pour faire tuer des Noirs par des Noirs comme ils l'ont fait avec Patrice Lumumba », a lancé Blé Goudé avant de prévenir qu' « on ne peut pas tuer Laurent Gbagbo comme ça ».

« Dans chaque Ivoirien il y a un Laurent Gbagbo, dans chaque ville il y a un Laurent Gbagbo, dans chaque village il y a un Laurent Gbagbo, dans chaque campement il y a un Laurent Gbagbo », a-t-il dit avant de demander « simplement, gentiment, poliment de retirer Blaise Compaoré du panel ».

« On ne demande rien d'autre que ça », a-t-il martelé dans un tonnerre d'ovations. Le leader des « jeunes patriotes » a appelé la foule à rester unis autour de Laurent Gbagbo, le seul homme « courageux » que les Ivoiriens aient connu.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines