Magazine Culture

La chambre rouge : Ranpo Edogawa

Par Soiwatter
«Flânerie au bord du fleuve Edo», telle est la traduction littérale des idéogrammes utilisés pour composer ce nom de Edogawa Ranpo (anagramme de Edgar Allan Poe), plus connu au Japon comme le maître fondateur de la littérature policière japonaise.
Dans ce recueil, cinq nouvelles nous parlant de crimes: Un homme mutilé aux prises avec les perversions de sa femme, une "chaise humaine" prodiguant caresses et sueurs froides à ses victimes, des confessions criminelles dans une "chambre rouge", une intrigue machiavélique autour d'une "pièce de deux sen"...
On retrouvera dans ces cinq récits - les plus célèbres d'Edogawa - la même atmosphère pesante ou sinistre, le même goût pour les mises en scène fantastiques et obsessionnelles, la même esthétique du crime.
Lorsqu'on en commence une, il est impossible de reposer le livre avant sa fin... il s'ensuit cinq minutes de vides, pour faire le point, pour ce demander si c'est bien fini, si on est de retour dans la vraie vie... pour réaliser...
Un auteur à découvrir absolument!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Soiwatter 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines