Magazine Culture

Le directeur de FNAC, David Bompard se méfie de Prisunic

Par Benard

deng@actualitte.com (Nicolas Gary)

La réaction d'Alexandre Bompard, PDG de FNAC, dansChallengess'inscrit dans la continuité de la réaction du Syndicat des distributeurs de loisirs culturels. Le SDLC avait mis en garde début février contre l'article 3 du projet de loi…

En effet, le Syndicat souhaitait que l'on prenne en compte que les plateformes étrangères pourraient échapper à la loi Lang, adaptée au livre numérique. (notre actualitté)

Le député Lionel Tardy avait souligné l'important de modifier cet article 3. «Utiliser les termes “acheteurs situés en France” impose une nécessité de s'assurer que le client qui télécharge un fichier numérique soumis au prix unique est effectivement sur le territoire français, ce qui risque d'entraîner des complications infinies. Il est préférable de parler de produits destinés au marché français. La jurisprudence est claire sur cette notion, et pourra traiter sans difficulté les litiges»

Yakomunkouak

À ce titre le PDG de FNAC souhaite que cette nouvelle législation puisse être appliquée à tous, confirmant la position du SDLC, pour qui «sans cet engagement, l'équilibre qu'avait réussi à établir la loi « Lang » entre l'amont et l'aval de la filière française du livre sera rompu et les libraires français seront seuls tenus de respecter les obligations qui découlent de la fixation du prix public de vente par l’éditeur».

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/24255-fnac-prix-unique-livre-numerique.htm


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benard 392 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines