Magazine Culture

La rumeur et le service public

Publié le 13 février 2011 par Petistspavs

Je ne regarde pas les chaines publiques de télé. Je regarde peu les autres, mais j'ai un problème avec les chaines publiques. D'abord, on m'oblige à financer Drucker ou Sébastien, par un impôt. Quand TF1 passe de la télé de m... (comme on avait pu voir sur un dessin, un samedi soir, chez Polac, juste avant que l'émission s'arrête pour crime de lèse m...) *

La_rumeur
Je me faisais un plaisir de revoir La rumeur de William Wyler, ce soir. Télérama annonçait une VM, version multilingue, compromis idéal de nature à rassembler ceux qui acceptent la version française (la vf ; dans ma jeunesse, j'avais lu dans une revue de cinéma qu'un film étranger en version française avait l'intérêt de la IXème de Beethoven à l'harmonica) et ceux qui souhaitent voir et entendre le film tel qu'il a été tourné. Hé les frenchies, vous avez vu Jean Gabin doublé en japonais ? J'ai vu, entendu. Déception, la chaine culturelle franco-allemande passe le film en version doublée en français (pour nous, incapables de supporter une autre langue que la notre) et en version allemande. C'est le comble du ridicule, non ? Ce qui me chagrine, c'est le désir anticipé de revoir ce film, découvert au Grand Action, il y a un ou deux ans, chagriné par l'imbécile et incompréhensible VF qui défigure totalement le film, d'autant plus chagriné de constater l'incapacité du service public à nous proposer, à une heure décente, des films dans leur intégrité. Ceci étant, je le savais. Je suis juste déçu de ne m'être pas trompé.

Pendant ce temps là, on pouvait voir sur des chaînes privées de petites choses comme Ed Wood de Tim Burton sur Ciné Cinéma Club, en VO (ou VF pour les mal lisants), Young Mister Lincoln de John Ford, en VO sur Cinéma classics, Et bien d'autres, sur des chaines privées. Est-ce qu'on me demande si je veux lire des journaux publics ? Ecouter de la musique publique ? Lire des livres publics ? Baiser des femmes publiques ? A mon sens, la télé publique est morte le jour où un connard de président de chaine s'est dit : pour avoir l'audience du privé, on va copier les émissions du privé.

A quand une télé alternative, associative, réunissant la presse libre (forcément privée), les créateurs et le public qui en veut ?

En attendant, Rumeur ou pas, je ne regarde plus la télé publique. Et au fait, il existe tellement de belles occasions de bouder la télé ?

* m, ici veut dire maçon. A l'époque, Bouygues faisait sa pub sur ses "maisons de maçons", tu parles. Chez Polac, un dessinateur avait osé un dessin légendé "Une maison de m..., une télé de m...". m signifiant maçon, bien entendu. Bouygues, qui venait de se payer TF1 n'avait pas compris ou pas apprécié l'hommage. Polac, son émission de débats passionnés, assionnante, virés. TF1 s'imposait, telle qu'elle allait dominer nos cerveaux.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Petistspavs 492 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines