Magazine Environnement

Développement durable : 200 000 emplois à pourvoir

Publié le 25 janvier 2008 par Erwan Pianezza
fatigue

On le sait, la situation de l’emploi n’est pas si catastrophique qu’on nous le répète. De nombreux domaines sont des gisements infinis de resources immédiates : bâtiment, aide aux personnes agées, solidarité… Dans le domaine du développement durable, la législation européenne, qui devrait suivre l’objectif fixé cette semaine par la Commission Européenne, pourrait générer 200 000 emplois, selon un communiqué du Syndicat des Energies Renouvelables.

“L’atteinte de ces objectifs conduira à la création de 200.000 emplois nouveaux en France d’ici 2020″, affirme dans un communiqué le SER, qui représente les entreprises du secteur de l’éolien, de la biomasse, de l’hydraulique et du solaire.

Le syndicat “salue” le projet de directive européenne (loi), mais note que “ces objectifs ne pourront être tenus que si ceux de maîtrise de la consommation sont eux-mêmes atteints”.

En outre, “pour parvenir à l’objectif, les dispositifs de soutien existants ou ceux qui sont à créer ne devront négliger aucune de ces filières”, estime le SER.

Le syndicat souligne également que l’objectif de la Commission, qui “porte sur la totalité de l’énergie et pas seulement sur l’électricité, inclut donc la production de chaleur et de froid ainsi que les transports”.

Déclarations officielles

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a déclaré à cette occasion : «La lutte contre le changement climatique est le grand défi politique à relever par notre génération. Notre mission, je dirais même notre devoir, est de créer le cadre d’action nécessaire afin de transformer l’économie européenne en une économie respectueuse de l’environnement et de conserver l’initiative à l’échelon international en matière de protection de la planète. Notre ensemble de mesures constitue non seulement une réponse à ce défi, mais apporte aussi une solution au problème de la sécurité énergétique et offre la possibilité de créer des milliers de nouvelles entreprises et des millions d’emplois en Europe. Nous devons saisir l’occasion qui nous est offerte.»

Stavros Dimas, membre de la Commission européenne chargé de l’environnement, a déclaré: «Ce train de mesures, fondé sur le système d’échange de quotas d’émission, auquel l’Europe a apporté une contribution décisive, montre à nos partenaires mondiaux qu’une action forte pour lutter contre le changement climatique est compatible avec le maintien de la croissance économique et de la prospérité. Il permet à l’Europe de mener le combat pour une économie planétaire à faible intensité carbonique en déclenchant une vague d’innovation et de création d’emplois dans le secteur des technologies propres. Ces propositions mettent en œuvre les engagements pris par les dirigeants de l’UE l’année dernière, en répartissant équitablement l’effort à fournir. Il incombe désormais à tous les États membres de jouer leur rôle au maximum.»

Andris Piebalgs, membre de la Commission européenne chargé de la politique de l’énergie, a déclaré: «En cette époque de croissance des prix pétroliers et d’inquiétude pour le climat, les sources d’énergie renouvelables ouvrent des perspectives que nous ne devons pas ignorer. Elles nous aideront à réduire nos émissions de CO2, à renforcer notre sécurité d’approvisionnement et à développer l’emploi et la croissance dans un secteur de haute technologie en plein essor. En fournissant cet effort dès aujourd’hui, l’Europe sera aux avant-postes pour favoriser l’avènement de l’économie à faible intensité carbonique dont la planète a si désespérément besoin.»

Neelie Kroes, membre de la Commission chargée de la concurrence, a déclaré: «L’encadrement des aides d’État joue un rôle important dans la politique de l’Union en matière d’énergie et de changement climatique et dans la poursuite de la réforme des aides d’État. Les nouvelles mesures sont doublement avantageuses car elles permettront à la fois aux États membres de financer des projets environnementaux et à l’UE de dynamiser sa croissance économique».

Crédit photo : Robert Van/Stock Exchange 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Erwan Pianezza 53382 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte