Magazine Culture

Histoire et portrait(s) du Photomaton

Publié le 15 février 2011 par Parischeri

Histoire et portrait(s) du Photomaton Histoire et portrait(s) du Photomaton

Par D. 

Des gares aux stations de métro, le photomaton a vu défilé autant d’amoureux que d’anonymes en quête d’une photo pour un CV. Raynal Pellicer revient sur l’histoire de la photo automatique.

Qui n’a jamais tiré le rideau et réglé son siège pour une photo à la va-vite ? Il faut remonter en 1889 lors de l’exposition universelle de Paris pour voir apparaitre le premier appareil de photographie automatique. Mais c’est en 1925 que le créateur américain Anatol Marco Josepho invente le premier véritable procédé de photographie automatique et instantané. Le photomaton est né ! Au fil du temps, ce nom s’impose naturellement même si à l’origine il désigne une marque. Publié aux éditions de La Martinière, l’ouvrage du réalisateur Raynal Pellicer revient sur l’histoire du photomaton et de la photo d’identité. A travers plus de 300 documents, le livre met en lumière les origines et les évolutions plus artistiques de la photo automatique. Les surréalistes n’ont pas manqué d’utiliser ce procédé, tout comme Andy Warhol ou le cinéaste Jean-Pierre Jeunet dans Amélie Poulain. Des clichés d’inconnus aux travaux artistiques en passant par le permis de travail de John Lennon, Photomaton est un beau livre qui mérite une petite place dans votre bibliothèque… Prix : 35 euros.

Photomaton, Raynal Pellicer (Editions de La Martinière)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Parischeri 2031 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine