Magazine Internet

Facebook et les entreprises.

Publié le 15 février 2011 par Gino @Gino_APPERT
facebook_professionnel

2010 a été l’année des réseaux sociaux avec, notamment, la croissance fulgurante de Facebook (618 millions d’inscription avec un taux de croissance de + de 1300% par rapport à 2007). L’intérêt d’un réseau social est avant tout ses utilisateurs et surtout leur implication au sein du réseau communautaire. L’inconvénient des réseaux sociaux comme viadeo.com et Linkedin.com, c’est leur passivité (même si Linkedin a fait des progrès depuis). Facebook, lui, se nourrit de l’interactivité entre ses membres, est simple d’utilisation et avec une viralité bien plus importante que ses concurrents. Les réseaux sociaux grand public, sont-ils pour autant les bons espaces pour établir des échanges avec une communauté de clients et prospects ?


Un seul réseau, deux usages…

Il y a une différence entre l’utilisation de Facebook à usage personnel et professionnel : Le grand public le considère comme un lieu de divertissement, un espace de partage et de communication. Les entreprises, elles, sont plus intéressées par le côté business; une pratique claire et précise en réponse à un besoin de l’entreprise, avec des objectifs bien distincts. Les réseaux sociaux « publics » ne permettent pas aux entreprises d’être pleinement chez elles : Elles n’en maîtrisent pas le graphisme, l’architecture, le contenu, l’ergonomie et l’interfaçage avec des applications métiers… Pourtant, les réseaux sociaux sont un formidable moyen de recruter et de fidéliser une clientèle en s’appuyant sur le C2C.

Ce graphique du service de partage de liens “AddToAny” montre que Facebook est le 1er outil d’échanges entre utilisateurs :

facebook_partage_information

Ce foisonnement de vie intéressent les entreprises au plus haut point. En moins de quelques années, déjà 1 000 000 d’entreprises dans le monde ont été conquises et se sont inscrites sur Facebook. Le réseau communautaire à vite compris qu’il fallait jouer sur deux tableaux et s’étendre à un usage plus professionnel. Ainsi, ses services répondent à des besoins spécifiques des entreprises :
Elaboration de buzz marketing sur un sujet précis (jeu-concours, publicité..), ciblage des clients, référencement naturel, présentation d’un produit et achat direct sur la plateforme communautaire par service de paiement en ligne, lancement de sondages d’opinion et de mini-enquêtes.


Jamespot et Scan&Target, Social CRM.

Au cours du salon e-marketing qui s’est tenu le 25 & 26 janvier dernier à Paris Versailles, j’ai découvert, lors d’une conférence sur les réseaux sociaux dédiés aux entreprises, deux outils particulièrement innovants et complémentaires, Jamespot.pro et Scan&Target.
Jamespot est un acteur non segmentaire, logiciel CRM à teneur transversale et permettant d’irriguer les différents process et corps de métier d’une même entreprise (finance, production, vente, distribution, R&D, RH, Veille). L’avantage majeur de Jamespot : un réseau social privatif à la charte graphique de l’entreprise. C’est à dire un réseau social intégré dans l’entreprise et qui ressemble à l’entreprise. Le réseau social utilisé est bien entendu Facebook mais propose d’autres plateformes communautaires. Jamespot.pro a déja convaincu de grandes entreprises : Renault, Bic, BNP mais est utilisé également par des PME qui sont aussi très sensibles aux réseaux sociaux. 400 000 visiteurs uniques par mois sur le site jamespot.pro.
Scan&Target est un module Social CRM qui se connecte sur une page facebook d’entreprise et qui filtre les avis d’un produit sur le réseau social. Au sein de l’entreprise ciblée, les marketeurs et commerciaux vont pouvoir entrer en scène et interagir avec ces utilisateurs.

Les sociétés qui éditent ces outils considèrent que Facebook est une hotline pour les fans et qu’il faut détecter rapidement les questions de ces derniers en instaurant une organisation interne forte. Cet aspect résolument simple, transparent, automatique de Facebook séduit les internautes, les encouragent à discuter sur une actualité, échanger leurs impressions sur une pièce de thèatre, un film, donner leurs avis sur un produit en particulier. Bref, les entreprises ont à leur portée un vivier important de clients potentiels pour lequel ils auraient tort de s’en priver.

Sources : jamespot, Scan&Target


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par BanqueSAV
posté le 16 février à 19:33
Signaler un abus

Pour aller plus loin dans cette analyse je vous invite à regarder le TOP 5 des banques sur facebook

A propos de l’auteur


Gino 159 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine