Magazine Culture

"You're in love. That makes you actually kind of boring to people who aren't in love. You know, the sane ones."

Publié le 18 février 2011 par Clarabel

Après la VO, la VF...  (traduction de Cécile Chartres)

Evernight est un pensionnat réservé à une élite, qui ouvre occasionnellement ses portes à une poignée d'étudiants plus ordinaires et issus de milieux divers, dans le cadre d'une politique de "mixité des genres". Bianca est nouvelle, elle a suivi ses parents qui viennent de décrocher un poste d'enseignants, elle ne leur dit pas merci, tant elle se sent peu à sa place parmi la clique snobinarde et dédaigneuse qui constitue la crème d'Evernight.
Mais déjà Bianca a rencontré un beau garçon, aux yeux verts et aux cheveux de couleur bronze, Lucas Ross. Il était seul dans la forêt alors qu'elle courait comme une malade pour fuir l'atmosphère étouffante de l'école. Il la course, elle se sauve, complètement paniquée, il la plaque au sol, et là... Son coeur à elle bat la chamade, et lui se présente comme le valeureux soldat, prêt à tout pour protéger la demoiselle en détresse. Ouah, c'est beau ! Quelques instants plus tard, ils se retrouvent, engoncés dans leur uniforme scolaire, elle se lance à ses trousses, tandis qu'il la fuit ! ... Eh oui.
En gros, pendant une centaine de pages, c'est ce à quoi ressemble l'histoire, et non franchement ce n'est pas très excitant ! Lorsque survient LE TOURNANT de la page 125, l'histoire prend enfin un autre sens ! Et c'est tant mieux, car je commençais sérieusement à m'ennuyer. Donc, tout est repris à zéro, c'est un autre roman qui se dessine, des nouveaux enjeux apparaissent, c'est plutôt pas mal, même si dans le fond la problématique reste la même : nos tourtereaux s'aiment mais ils sont maudits par le sort. En gros, ils ne peuvent pas être ensemble mais ils sont prêts à tout, à n'importe quel prix !
Le roman s'appuie aussi sur son climat mystérieux et effrayant, Evernight n'est pas une école comme les autres, on s'en doutait, mais profitez du bénéfice de la surprise pour apprécier la tournure, l'auteur a plus d'un tour dans son sac ! Evitez de lire les résumés et autres détails sur cette série ! Déjà la couverture française est décevante... Enfin bref, cette relecture m'a finalement donné envie de lire les prochains tomes (nul ne précisera que je connais déjà l'essentiel des spoilers, je sais, c'est mal). C'est un premier tome correct, mais pas extraordinaire. (Pour moi, la romance est trop simpliste. Ce sont les éléments autour qui valent le coup d'oeil.)

Evernight - Claudia Gray
Pocket jeunesse (2011) - 305 pages - 14,95€
traduit de l'anglais (USA) par Cécile Chartres


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • You're in a strange part of our town

    You're strange part town

    Rock en Seine, nous y étions vendredi et dimanche. Une accreditation inconfortable sur deux jours inégaux qui nous a tout de même ravies. Lire la suite

    Par  Clandestines
    CULTURE, MUSIQUE
  • You Again

    Again

    C'est la guerre entre les filles! Voici You Again, une comédie 100% féminine et qui dit que des filles dit forcément crêpage de chignons! Lire la suite

    Par  Popmovies
    CINÉMA, CULTURE
  • You're the Nearest Thing to Heaven

    You're Nearest Thing Heaven

    I have sailed the peaceful watersOf the ocean deep and blueI held my breath and watchedThe western sunset's golden hueI've flown above the mountain peaksAnd... Lire la suite

    Par  Polyphrene
    CULTURE, MUSIQUE
  • You!

    « To Disappear » YOU! est la rencontre entre un graphiste/compositeur, et le chanteur de Stuck In The Sound, pour un album qui est sorti récemment sous le même... Lire la suite

    Par  Ashk
    CULTURE
  • Kopa Pregnon - About that (clip vidéo)

    "About That" , est le 1er single officiel de la nouvelle mixtape du rappeur ivoirien Kopa Pregnon. Ce superbe clip vidéo a été tournée a Abidjan cette été. Lire la suite

    Par  Africahit
    AFRIQUE, CULTURE, RÉGIONS DU MONDE
  • Take that : Retour in Progress

    Take that Retour Progress

    Robbie Williams est de retour avec les Take That après une séparation longue de 15 ans. Ça, on nous a tellement rabâché les oreilles avec, qu'on est obligé... Lire la suite

    Par  Madnestef
    CULTURE, MUSIQUE
  • Il ne voulait pas placer ses parents dans une maison de retraite, son idée est...

    Kenneth Dupin, un entrepreneur a eu une idée de génie quand il était confronté à l’idée de placer ses parents en maison de retraite. Sa création a fait le tour... Lire la suite

    Par  Loopkinn
    CONSO, DÉCORATION

A propos de l’auteur


Clarabel 3993 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines