Magazine Culture

PJ Harvey

Publié le 19 février 2011 par Va33

L'arrivée d'un nouvel album de PJ Harvey est toujours un évènement au sein de la scène musicale. Active depuis une vingtaine d'années, la native du comté de Somerset, en Grande-Bretagne, réussit toujours à surprendre son auditoire en oscillant entre rock, jazz, folk et pop au gré de ses divers projets. Quatre ans après "White Chalk", elle signe son retour avec "Let England Shake", dans lequel elle se livre à une critique de la politique de guerre d'hier et d'aujourd'hui de son pays, au travers notamment du parcours d'un soldat envoyé au front. Avec ses complices John Parish et Mick Harvey, elle s'est installée dans une église du XIXe siècle perchée sur une falaise pour enregistrer la douzaine de compositions de ce nouveau disque.


Dans le portrait dressé par PJ Harvey de sa contrée natale, l'Angleterre tremble. Combat des coeurs et des corps, cette collection de ballades est inspirée du passé et du présent guerrier de la Grande-Bretagne. "Let England Shake", "The Last Living Rose" ou encore "The Glorious Land" nous emportent par leurs instrumentations léchées, leurs choeurs aériens ou, plus surprenant, par leurs cors de chasse sonnant le rappel des troupes ! "On Battleship Hill" marque un léger répit avant le déchirant "England", où le désespoir transpire à chaque note. Artiste définitivement inclassable, la chanteuse clôt son récit sur un hymne à l'espoir : "The Colour of the Earth". La Grande-Bretagne tient assurément avec PJ Harvey la plus belle rose de son royaume.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Va33 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine