Magazine Culture

La formule secrète d’Apple pour le prix de son iPad

Publié le 21 février 2011 par Jprlauzier

La formule secrète d’Apple pour le prix de son iPadLes dernières semaines sur Webdepart, nous avons ventilé ce qui est, de notre point de vue, un sujet très important à l'heure d'acheter un appareil électronique : le prix. Nous ne croyons pas être radins (bien qu'il y ait certainement de cela), c'est juste une question de base : le rapport qualité-prix. Ainsi, nous avons suggéré de privilégier le Kindle à 139 dollars américains si ce qui vous intéresse est seulement la lecture des livres électroniques (Ebooks) et la navigation des sites d'information (les journaux, les webzines, etc). De même, nous avons testé la nouvelle tablette Xoom de Motorola, que nous avons trouvée excellente, malgré son prix assez prohibitif.

C'est pourquoi la question qui se pose est : comment fait Apple pour présenter un iPad qui ne coute que 500 dollars américains ? Cette question est pertinente, car l'année 2011 va certainement voir une grosse bataille pour se partager le marché des tablettes et des téléphones avec 4G. Celui qui réussira à s'imposer dans ce domaine sera sans doute le leadeur incontestable des appareils électroniques et, pour l'instant, il n'y a aucun doute que l'entreprise la plus performante, avec les plus des ventes, c'est Apple avec son iPad. Motorola, RIM, Samsung : pourront-ils concurrencer Apple ? Et comment ?

Le problème pour les concurrents c'est que le secret des prix de l'iPad ne se trouve pas dans la conception de l'appareil ni dans la qualité de ses éléments, mais dans un modèle d'entreprise très complexe. Apple surveille et domine tous les aspects de production de ses produits, de manière verticale, ce qui lui permet de contrôler toutes les étapes à l'intérieure de son entreprise, sans faire appel à des développeurs extérieurs ou payer des frais ajoutés.

Par exemple, l'un des avantages d'Apple par rapport à ses concurrents avant mentionnés, c'est la possibilité de distribuer et de vendre ses appareils directement dans son Apple Store. Avec 300 magasins de par le monde, Apple n'a pas à augmenter le prix de ses iPad pour payer ses vendeurs ; c'est la raison pour laquelle les prix de l'iPad sont les mêmes si on achète en ligne ou dans l' Apple Store. Ceci permet à Apple de manipuler les prix à sa guise, mettant ses iPad au même prix dans les magasins d'autres chaines (comme Wallmart aux États-Unis) car ils peuvent se permettre d'encaisser une petite perte (le stock dans ces magasins n'est jamais trop important) et ainsi se maintenir devant ses concurrents.

Par ailleurs, le fait qu'Apple puisse développer ses propres systèmes d'exploitation et ses applications fait que l'entreprise ne doive pas payer des droits d'auteur à une tierce personne. Ceci lui permet de contrôler complètement les fonctions proposées aussi bien que de contrôler le prix. En évitant de passer par Microsoft ou Google pour obtenir un système opératif, Apple réduit ses couts de manière considérable.

La stratégie est très bien conçue, car Apple va récupérer beaucoup d'argent avec ses ventes en ligne, réalisées avec ses appareils. De cette façon, bien qu' iBooks soit loin derrière Amazon en ventes des livres en téléchargement, iTunes et l' App Store d'Apple sont les leadeurs dans leurs domaines respectifs.

C'est pourquoi l'iPad est positionné pour régner pendant longtemps parmi les tablettes mobiles, car son modèle d'entreprise basé sur la construction et le développement à l'intérieure d'Apple lui permet d'offrir un prix imbattable sur l'iPad et de récupérer de l'argent ensuite. Ainsi, sans négliger sérieusement la qualité de leurs appareils, il est quasiment impossible que RIM, Motorola ou Samsung puisse développer des tablettes à 500 dollars américains.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jprlauzier 252 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine