Magazine Beaux Arts

Malaise de l’ado dans le refrain de la chanson de « l’Organisme »

Publié le 22 février 2011 par Sheumas

Répétition du 19 [1600x1200]

   Je reviens sur les « jeux » de l’interprétation que favorise une séance d’enregistrement en studio comme celle qu’on a faite samedi. Je repars de ce refrain que je donnais dans l’article d’hier. Les effets de voix sollicitées par Christian qui a posé de la musique sur les vers rencontrent parfaitement le commentaire littéraire que j’en ferais : repartons du refrain et examinons-le vers par vers :

 Voix casse,  peau casse, carcasse, mon homard a craqué.

Ta Kattie t’a quitté, c’est Zoé qu’a cassé.

Ma tronch’s’est allongée, mes dents ont barbelé,

C’est Zoé qu’a cassé, et Zoé m’a quitté.

Voix casse,  peau casse, carcasse, mon homard a craqué.

   Cette formule exaspérée, écorchée vive, est proférée par le malheureux héros de la chanson victime de ce que Françoise Dolto appelle dans son livre « le complexe du homard ». Elle est dite sur un débit rapide, haletant.

Ta Kattie t’a quitté, c’est Zoé qu’a cassé.

   La référence à Bobbie Lapointe chère à Christian correspond à la moquerie mordante de l’opinion, le chœur (la meute) des ados qui « attaquent » sur un staccato particulièrement heurté.

Ma tronch’s’est allongée, mes dents ont barbelé,

   Autodérision lancée à bout de souffle. Auto-portrait désenchanté qui fait plaisamment écho au hurlement du début de chanson (un hurlement de désespoir pour invoquer le nom de la responsable de tout : la souveraine et détestable Zoé...)

C’est Zoé qu’a cassé, et Zoé m’a quitté.

   L’idée musicale, c’est de greffer à la chanson un passage de « dies irae » qui correspond sur ce vers à la déploration et au repentir... Peut-être une tentative de résolution de la crise par la voie religieuse !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sheumas 243 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte