Magazine Culture

Irrésistible Alchimie

Par Archessia

irresistibme-Alchimie.jpg

Auteur : Simone Elkeles

Editeur : La Martinière Jeunesse

Prix : 13,90 €

Résumé :

Brittany est belle, intelligente et douce. Elle sort avec le capitaine de l'équipe de football. Alex, terriblement séduisant, est connu pour être un membre du dangereux gang des Latino Blood. Tout les oppose jusqu'à ce cours de chimie et ce travail imposé en binôme. Au-delà des apparences, Alex et Brittany se rapprochent et se séduisent. Leur attirance, plus forte que les préjugés et les interdits, pourrait bien changer leur avenir... mais à quel prix ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Si vous vous tenez au courant des sorties en littérature jeunesse, vous n'avez pas pu passer à côté de ce titre qui est LE livre romance de ce début d'année.

Brittany est une jeune fille de 18 ans, complètement conditionnée par ses parents pour montrer un extérieur aussi parfait que possible. A la moindre erreur, elle reçoit les foudres d'une mère autoritaire et perfectionniste. Son père, trop absent, sait à peine ce qu'il se passe dans sa maison, et Brittany s'occupe également énormément de sa grande soeur, handicapée mentale et moteur. Ce sont de lourdes responsabilité pour quelqu'un qui, une fois à l'école, est la reine des pompoms girls, sort avec le capitaine de l'équipe de foot, est enviée de toutes les filles et désirée de tout les garçons.

Alex, Mexicain des quartiers pauvres, vit avec sa mère et ses petits frères. Il a du endosser le rôle de chef de famille lorsque son père est tué par une balle. Il se voit obligé d'intégrer le gang local pour ainsi assurer la sécurité de sa famille, alors que tout ce qu'il voudrait, c'est se détacher de tout ça et s'occuper de ses études, dans lesquelles il sent qu'il pourrait avoir un avenir. Faire attention à ce que le gang ne déborde pas trop sur sa vie déjà trop réglée par lui, surveiller ses petits frères pour qu'ils ne se fassent pas enrôler, veiller sur sa pauvre mère et ramener de bonnes notes à la maison, ça fait beaucoup ...

Ces deux personnes pas si différentes vont se retrouver forcés à partager une partie de leur quotidien, et après qu'un ami d'Alex lui lance le pari qu'il n'arrivera pas à mettre dans son lit la Blanche Neige des beaux quartiers, le jeu malsain va peu à peu échapper à son contrôle pour devenir quelque chose de plus fort et d'irrésistible.

Alors qu'il n'était encore disponible qu'en anglais, on me l'avait chaudement recommandé, mais étant encore trop froussarde pour tenter les livres en vo, j'avais un peu laissé tomber.

J'ai donc été ravie d'apprendre que La Martinière le sortait en français.

Alors, oui, bien sûr, on peut dire que c'est cliché à mort.

Je préfère dire que ce roman aborde des thèmes universels et intemporels, qui sont toujours aussi efficaces. Le style de l'auteur y est pour énormément, grâce à une fluidité extrêmement agréable et des situations dans lesquelles on peu facilement se retrouver.

Les références sont nombreuses, les plus évidentes étant bien entendu Roméo et Juliette, ou Grease.

Le ton arrive à être très moderne, sans tomber dans la facilité, le mélodrame ou l'exagération.

En tout cas, j'ai été emportée par cette histoire avec une facilité déconcertante !

Je me suis complètement prise au jeu et j'ai dévoré ce livre en quelques heures à peine, d'une traite.

J'ai été séduite par le développement des sentiments, par les caractères des personnages, par les situations de leur vie respective, par la façon dont les journées de chacun se mêlent peu à peu pour finir par s'imbriquer.

Ce que j'ai adoré, c'est le fait que l'on passe d'un personnage à l'autre à chaque chapitre.

On rentre vraiment dans l'esprit des deux héros, ce qui nous permet d'appréhender l'histoire sous des angles nouveaux, et avoir l'avis de chacun sur telle ou telle scène.

Le fait, par exemple, qu'Alex utilise des mots ou expressions espagnoles dans ses phrases lui donne un charme fou et rajoute une couche à ce côté bad boy, un peu exotique, qui est loin de me déplaire !

Pour un livre ayant des abords superficiels fleurant le romantisme de gare, il se révèle au final puissant, intelligent, original et complètement addictif.

J'ai été émue, je me suis marrée, j'ai eu peur, j'ai eu le coeur serré, je suis tombée amoureuse, j'en ai appris plus sur la tolérance et sur la force de l'amour, sur les endroits incongrus dans lesquels il peut se cacher.

Ce roman est une belle leçon sur les apparences souvent trompeuses, il m'a vraiment touchée et je ne peux que le conseiller au plus grand nombre.

Un énorme merci aux éditions La Martinière Jeunesse, et en particulier à Charlotte.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Archessia 3634 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines