Magazine Culture

LE SYNDROME E, Franck Thilliez

Par Fleurdusoleil
LE SYNDROME E, Franck ThilliezRésumé Editeur :
Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle...
Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Hennebelle, lieutenant de police à Lille, et deux adorables jumelles.

Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié...
Il n'en fallait pas plus pour la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie.
Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Hennebelle et Sharko, si différent et pourtant si proche dans leur conception du métier.
Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années cinquante, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d'une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire.
Car aujourd'hui, ceux qui ne connaissent pas le Syndrome E, ne savent pas encore de quoi ils sont capables...
Mon avis :

Les rendez-vous de Pimprenelle sont aujourd'hui un incontournable, soit pour découvrir un auteur, soit pour parler d'un écrivain que l'on apprécie. Ayant lu Train d'enfer pour Ange rouge et L'anneau de Moëbius de Franck Thilliez, c'est avec un grand plaisir que je me suis inscrite. De plus, m'attendaient Le Syndrome E et La chambre des morts dans ma bibliothèque.
Le choix fut cornélien, mais, après maintes hésitations, je me suis penchée sur Le syndrome E.
Comment dire...je pense que pour ce rendez-vous, j'aurais dû - Ah, si j'avais su ! - lire La chambre des morts. C'était une valeur sûre puisque j'avais vu le film.
Nous sommes ici pour faire découvrir un auteur de talent, un écrivain qui a su conquérir le coeur des amateurs de thriller, et je vais être dans l'obligation de refroidir l'ambiance. Heureusement, ce livre est apparemment bien passé chez d'autres.
Allez qu'on en finisse.
Le Syndrome E est un mélange entre science et enquête policière. Jusque là, rien d'anormal, les scènes explicatives ( scientifiques ) sont un peu lourdes parfois mais digestes. On nous entraine dans le monde de l'image et de la manipulation cognitive. Bref, du Thilliez !
L'écriture est quand à elle parfaite. C'est incisif, dynamique, entraînant, encore une fois rien de choquant. Les mots sont francs, directs, parfois dérangeants. Encore une fois du pur Thilliez.
Mais là où tout dérape, c'est dans la direction que prend l'enquête. J'avoue que je ne m'attendais pas à un tel débordement.  Chez FranckThilliez nous recherchons l'angoisse : c'est le glauque, le psychopathe déjanté, les pervers, les désaxés...mais pas çà (non je ne dévoilerai rien ).
De plus, le commissaire Sharko est légèrement bizarre. Non. Soyons franc. Il est louche, fou et... pathétique. Voilà, le mot est lâché. D'accord pour le personnage du policier esquinté, blessé et usé. Mais quand même, confier une enquête à un schizophrène...No comment.
L'idée originale dans cet opus, c'est la rencontre des deux personnages phares de l'auteur : Lucie Hennebelle que l'on découvre dans La chambre des morts, et Franck Sharko, qui apparait dans Train d'enfer pour Ange rouge et Deuil de miel.
En bref, je suis déçue par ce changement de cap dans le style de l'auteur. J'espère qu'il reviendra sur les valeurs qui me font aimer ses thrillers. Mais je suis toujours partante pour lire Franck Thilliez. Je trouve que c'est un écrivain talentueux.
Le syndrome ECritiques et infos sur Babelio.com

LE SYNDROME E, Franck Thilliez

Pimprenelle


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fleurdusoleil 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines