Magazine Culture

CONVICTION de Tony Goldwyn

Publié le 22 février 2011 par Celine_diane
CONVICTION de Tony Goldwyn
1983, Massachussetts. Kenny Waters (Sam Rockwell) est condamné à perpétuité pour le crime barbare d’une jeune femme- meurtre qu’il clame ne pas avoir commis. Betty Ann Waters (Hilary Swank), sa sœur-courage se met en tête de devenir avocate pour pouvoir prouver son innocence et le sortir de derrière les barreaux. Drame judiciaire, témoignage du combat d’une femme au nom de la justice, Conviction de Tony Goldwyn (méchant du Ghost de Zucker et réalisateur de Last Kiss, plus connu pour son investissement à la TV sur Dexter, Damages, ou The L Word) possède des allures d’Erin Brockovich: pour la leçon de détermination et de droiture qu’il offre, pour la manière dont il demeure captivant, tout du long, tendu comme un fil, imperturbable; pour l’émotion qu’il dégage enfin, gardant constamment la tête hors d’une eau grossièrement pathos. Constitué d’allers et venues dans le temps, flashbacks inspirés dans l’enfance du frère et de la sœur, le film de Goldwyn remonte aux racines des liens familiaux, et, sans en faire une apologie outrancière, rappelle le pouvoir des liens du sang. Le point fort de Conviction? Son casting impressionnant et harmonieux, crédible, fort, audacieux car faisant appel à des outsiders convaincants, du duo principal (Sam Rockwell, monstre de charisme, excellente Hilary Swank), aux formidables, détaillés et soignés seconds rôles (la belle Minnie Driver, les toujours impeccables Juliette Lewis, Melissa Leo, Clea DuVall). En jouant sur deux tableaux- avec d’un côté le combat judiciaire de l’héroïne face à des autorités corrompues et à la lenteur du système, à une époque où les tests ADN faisaient tout juste leur apparition) et de l’autre, la peinture juste et bouleversante d‘une désagrégation progressive d‘une vie de mère et d’épouse- Goldwyn rend hommage à toute l’humanité et l’humilité d’une femme, et ne la transforme jamais en figure abstraite d’un docu-fiction insipide où les faits finissent par broyer les visages. Au contraire, avec lui, le based on a true story retrouve toutes ses lettres de noblesse.
CONVICTION de Tony Goldwyn
Sortie France: le 16 mars 2011.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Celine_diane 512 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines