Magazine Culture

Claude Louis-Combet

Par Florence Trocmé

L'autobiographie doit se développer sur le territoire des mythes, des rêves, des fantasmes. Elle réalise, en ce sens, un projet anthropologique. Le narrateur cesse de raconter sa vie. Il s'efforce seulement de la déchiffrer dans les miroirs des songes collectifs ou individuels. C'est ce que j'ai appelé une mythobiographie.
Entretien avec Alain Poirson, France-Nouvelle 1980, site de l’éditeur José Corti

Claude Louis-Combet est né en 1932, à Lyon et est élevé par sa grand'mère maternelle. Il fera ses études dans des petits séminaires et, en 1950, fait une année de noviciat chez les Pères du Saint-Esprit, puis deux années de philosophie à l’abbaye de Mortain. Après sa rupture avec la vie religieuse et son service militaire, il reprend ses études de philosophie à Lyon, de 1954 à 1958. Il enseigne à Besançon de 1958 à 1992.
Son premier roman paraît en 1970 chez Flammarion, dans la collection Textes, dirigée d’abord par Paul Otchakovsky -Laurens. À partir de 1988 il commence à publier chez José Corti. et à Lettres Vives.

Bibliographie (Choix)
Romans, récits, nouvelles
Infernaux Paluds, Flammarion, 1970
Miroir de léda, Flammarion, 1971
Tsé-Tsé, Flammarion, 1972
Voyage au centre de la ville, Flammarion, 1974
Mémoire de Bouche, La Différence, 1977
Marinus et Marina, Flammarion, 1979
Blanc, Fata Morgana, 1980
De la Terre comme du Temps, Lettres Vives, 1982
Mère des croyants, mythobiographie d’Antoinette Bourignon, Flammarion, 1983
Beatabeata, Flammarion, 1985
Le Roman de Mélusine, Albin Michel, 1986
Le Chef de saint Denis, Ulysse fin de siècle, 1987
Figures de nuitî, Flammarion, 1988
Le Bœuf-Nabu ou les Métamorphoses du Roi des rois, Lettres Vives, 1992
Augias et autres infamies, José Cori, 1993
Blesse, ronce noire, José Corti, 1993 et 2004
Rapt et ravissement, Deyrolle, 1996
Des Mères, Lettres Vives, 1996
L’Âge de Rose, José Corti, 1997
Passions apocryphes, Lettres vives, 1997
Larves et Lémures, Folle Avoine, 1997
Corpus Christi, Leo Scheer, 2002
Du sang dans les yeux, Virgile, 2003
D’île et de mémoire, José Corti, 2004
Ouverture, Fata Morgana, 2005
Les errances Druon, José Corti, 2005
Visitation : nouvelles, José Cori, 2006
Cantilène et fable pour les yeux ronds, José Corti, 2006

Essais
L’enfance du verbe, Flammarion, 1976
Le Texte au dedans, Ubacs, 1981
Du sens de l’Absence, Lettres Vives, 1985
Écrire de langue morte, Ubacs, 1985, rééd. Babel, 1997
Le Péché d’écriture, José Corti, 1990
Les Yeux clos, Deyrolle, 1991
Ouverture du cri, Cadex, 1992
Le Don de Langue, Lettres Vives, 1992
Dadomorphes et Dadopathes, Deyrolle, 1992
Miroirs du texte, Deyrolle, 1995
Dado, le Sacre du Dépotoir, la Pierre d’Alun, 1996
Le Chemin des vanités de Henri Maccheroni, José Corti, 2000
L’homme du texte, José Corti, 2002
Dado : les oiseaux d’Irène, Laz Différence, 2007

Poésie
La Mort est une enfant, Brandes, 1984
Vacuoles, Brandes, 1987
Le petit œuvre poétique [reprise des 2 précédents, avec d’autres textes), José Corti, 1998

Traductions de Anaïs Nin (La Maison de l’inceste), Otto Rank (L’Art et l’Artiste) et en collaboration avec Joseph Nass : Erik Erikson (Adolescence et Crise), Otto Rank (Volonté et Psychothérapie).

Fiche composée par Tristan Hordé

Beaucoup de ressources sur le site de l’éditeur José Corti
une très belle présence sur remue.net, grâce à Ronald Klapka
et également sur le site de Jean-Michel Maulpoix
un texte de Claude Louis-Combet sur le site des écrivains en Franche Comté
Liens vers plusieurs articles sur le site Le Libraire
Un entretien avec JC Millois sur le site de la revue Prétexte


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Claude Esteban

    Claude Esteban

    Hier au soir, j'ai pu, in extremis (merci M Antigone !), me rendre à une lecture organisée par la maison Gueffier. Il s'agissait de découvrir Claude Esteban,... Lire la suite

    Par  Antigone
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Jean-Claude Pirotte

    « Démodé ? Je veux demeurer à jamais passionnément démodé. Ce sera ma façon d'être résolument moderne. Et je n'écris que pour voir de très loin les pluies à... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Jean-Claude Pirotte

    les images de l'enfance ont traversé les campagnes le vent les poursuit et la pluie vient ternir les couleurs parfois une aile de lumière les frôle et redonne... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Leçons de lumière de Jean-Claude Schneider

    Trouées savantes qu’offre la poésie de Jean-Claude Schneider, savamment rétives, à travers les corps unis du langage et de la terre ; prenant à témoin notre... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • La Fin de l'archipel de Claude Louis-Combet

    Des éditeurs rares, ici Isoète éd., publient des livres qui le sont plus encore, quand bien même ils rejoignent une œuvre considérable, aujourd’hui abritée quas... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Claude Vigée (5)

    L’œuvre poétique de Claude Vigée (la plupart des livres étaient devenus introuvables), vient d’être rééditée dans son intégralité par les Éditions Galaade.... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Claude Chambard

    Claude Chambard a publié tout récemment, aux éditions le Bleu du ciel, le chemin vers la cabane, dont on peut lire une note de lecture sur le site Pluie. C’est... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 17994 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines