Magazine Culture

Nelly Sachs/Quand le jour devient vide

Par Angèle Paoli
« Poésie d'un jour
(Pour faire défiler les poésies jour après jour,
cliquer sur les flèches de navigation)


QUAND LE JOUR DEVIENT VIDE

Quand le jour devient vide
dans le crépuscule,
quand commence le temps sans images,
que les voix solitaires se rejoignent ―
et quand les animaux ne sont rien que chasseurs
ou bêtes traquées ―
et les fleurs seulement senteurs ―
quand tout devient sans nom comme au commencement ―
tu vas sous les catacombes du temps
qui s'ouvrent à ceux qui sont proches de la fin
là où grandissent les pousses du cœur ―
tu sombres
dans l'intériorité obscure ―
passant déjà la mort
qui est seulement un seuil venteux ―
et grelottant de ce chemin
tu ouvres les yeux
dans lesquels déjà une nouvelle étoile
a laissé son éclat ―

Nelly Sachs in X poètes au féminin, L'arachnoïde, 2005, p. 34, in Éclipse d'étoile, précédé de Dans les demeures de la mort, Verdier, 1999, p. 120. Traduit de l’allemand par Mireille Gansel.



Voir aussi :
- (sur Terres de femmes) Correspondance Nelly Sachs/Paul Celan ;
- (sur Terres de femmes) 5 décembre 1960/Lettre de Nelly Sachs à Paul Celan.



Retour au répertoire de janvier 2008
Retour à l' index des auteurs

» Retour Incipit du blog

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Angèle Paoli 39970 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines