Magazine Enfants

Ah que j'aimerais que le Père-Noël existe...

Par Dysprapoule
Ça fait 4 fois que j’essaie de faire un billet sur la magie de Noël, le temps des fêtes, la joie, le bonheur mais ma plume a un blocage! J’aimerais tellement me sentir comme ça cette année…c’est le 1er Noël que je passerai en famille depuis que je ne travaille plus. C’est la 1ère fois depuis la naissance des enfants que j’ai le temps de me préparer aux fêtes bien à l’avance. C’est la 1ère fois que je ne vivrai pas Noël entre deux chiffres de travail et d’over-time. Mais malgré tout, je ne suis pas capable d’être dans l’ambiance de Noël, pas encore en tout cas.
Si vous verriez ma maison, vous ne me croiriez pas. Nous avons peinturé dans les vitres comme M comme Maman le suggérait dans un billet. Nous avons fait des sapins en pâte de cannelle, une odeur festive règne dans la cuisine. J’ai même fait venir de "Disney Store" le monorail et le château de Disney. À défaut d’y être cette année, il est sous le sapin en guise de crèche. Ben quoi, c’est notre religion à nous hihihi!
C’est difficile d’être dans la magie des fêtes lorsque notre famille traverse une crise. Même si on en a vécu plusieurs avec les extras de notre fille, on ne s’habitue pas. C’est temps-ci, c'est Fiston qui nous donne du fil à retordre et nous rend la vie infernale. Il est constamment triste et fâché du levée au coucher. Il nous dit qu’il se sent toujours fâché en dedans. Il est méchant avec sa sœur, il lui cri des « Tu comprends jamais rien dans ta tête toi! » Il nous en veut de donner du temps à sa sœur, il juge qu'elle a plus d'attention que lui, mais que voulez-vous, elle est handicapée... Je ne peux pas la laisser seule dans une pièce, surtout pas dans la salle de bain. Il faut constamment cacher les crayons, les ciseaux, les objets qui pourraient être dangereux pour elle… c’est comme si j’avais encore un bébé à m’occuper à plusieurs points de vue.
Fiston remarque tout et ça l’irrite de plus en plus. Il pleure souvent en disant qu’il ne veut plus de sœur dyspraxique, il dit parfois qu’il ne l’aime pas même si après il regrette. Il est rendu à être méchant envers nous aussi, il est impoli et insolent. On ne sait plus quoi utiliser comme punitions ou renforçateurs. On a essayé le côté positif, le côté plus autoritaire, le côté ignorance intensionnelle. Rien n’y fait. On passe du temps juste avec lui chacun notre tour pour qu’il puisse avoir des moments seuls avec ces parents, mais il oublie vite ces beaux instants et redevient pessimiste. Après les fêtes, si rien ne change, on prévoit lui faire voir un psychologue, nous sommes épuisés et à cours de ressources et on veut qu'il soit heureux d'abord et avant tout.
Pour Noël, mon souhait est bien égoïste, mais j’aimerais fuir pour quelques jours, toute seule! Dans le sud? Pourquoi pas je peux bien rêver c’est Noël après tout et rêver est tout ce que j’ai comme moyen… Comme j’aimerais que le Père-Noël existe pour vrai, me semble que j’ai été une bonne maman cette année et je mériterais un beau cadeau qui ne s’emballe pas…du temps à moi. Même si je sais que je n'en profiterais pas vraiment finalement car je me sentirais seule et coupable d'être loin de mes amours...
Je constate en me relisant, que c’est loin d’être un billet sur la magie de Noël, mais ne vous en faites pas, je rebondis vite. Écrire me fait tant de bien, dommage que mon fils ne sait pas encore, peut-être lui aussi pourrait utiliser cet exutoire.
Je suis certaine que les semaines à venir nous ferons retrouver le sourire et que la magie de Noël finira par nous ensorceler. D’ici là, je cours faire ma liste au Père-Noël, il n’est peut-être pas trop tard…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dysprapoule 332 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog