Magazine Afrique

Cameroun: Cinq braconniers aux arrêts à Bertoua

Publié le 07 mars 2011 par 237online @237online

Écrit par Cameroon Tribune   

Lundi, 07 Mars 2011 21:12

êàéééééêéààéàéêé
Ils ont été interpellés au niveau du Check-point de Baki dans le Haut Nyong, détenant dans un camion une cargaison de dix pointes d'Ivoire.
La lutte contre le braconnage vient de frapper un grand coup dans le département du Haut-Nyong. Les agents des Forêts et de la Faune en service au Check-point de Baki, dans l'arrondissement d'Abong-Mbang, ont réussi à mettre la main sur cinq braconniers à la fin du mois de février dernier. Les cinq mousquetaires, à bord d'un camion transportant du cacao, sont tombés dans la nasse alors qu'ils tentaient de dissuader les enquêteurs qu'ils n'étaient que de simples exploitants de cacao. Et c'est en fouillant minutieusement les coins et recoins du camion que les agents des Forêts vont réussir à dénicher la cargaison des pointes d'ivoire cachée sous des effets personnels des braconniers. Après l'interrogatoire, les cinq hommes passent aux aveux complets. Les dix pointes d'ivoire, sectionnées en morceaux de cinq kilogrammes, sont alors récupérées et ramenées à la délégation régionale des Forêts et de la Faune de l'Est. Et le 3 mars, les produits en question ont été présentés à la presse par madame le délégué régional des Forets et de la Faune de l'Est.

Et les cinq braconniers sont d'abord conduits à Abong Mbang, avant d'être transférés à Bertoua, où ils séjournent et méditent actuellement sur leur sort dans une cellule de la police s'intéressant également au dossier. Selon les déclarations de ces braconniers, rapportées à la presse par Mme le délégué régional des Forêts et de la Faune pour l'Est, l'opération d'abattage d'éléphants aurait été menée dans la réserve du Dja, entre les départements du Haut-Nyong et de la Boumba et Ngoko. Il a été présenté aux hommes de médias, à la même occasion, seize tronçonneuses et 150 mètres cube de bois, saisis dans les villages de Ndoumbi et Ndongo'o dans le département du Lom et Djerem. Ces saisies sont les résultats d'une franche collaboration entre les responsables des services régionaux et leurs proches collaborateurs du département. Lesquels responsables usent désormais de vigilance pour traquer dans leurs derniers retranchements les braconniers.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines