Magazine Info Locale

Mars 2008 – Mars 2011: quels bilans à mi-mandat dans nos 3 mairies

Publié le 09 mars 2011 par Dornbusch

Voici exactement 3 ans les 3 maires locaux étaient réélus dès le premier tour des élections municipales.

Nous voici déjà à mi mandat, et quand on connait l’usage du temps en politique, l’essentiel des dynamiques politiques est sans doute déjà derrière nous.

Faisons donc un petit tour pour voir ce qui a été accompli.

Coté Saint Mandé, si l’on met de coté le vaste programme IGN – Météo France qui est essentiellement issu de la volonté étatique, on a pu noter pendant un moment une lueur d’espoir sur le front du logement social. Quelques dizaines de nouveaux logements sociaux sont ainsi apparu. Malheureusement cette flamme s’est vite éteinte, concomitament certainement à la dérive droitière du député et maire Beaudouin. Au final son principal titre de gloire sur la période aura été le bonnet d’âne de la commune la plus mal gérée du Val de Marne dans un récent classement du magazine Challenges.

A Vincennes je retiendrai essentiellement une réussite sur le plan culturel, avec les festivals America et Henri Langlois. Coté logement social le contraste est trop fort entre certains actes et certaines paroles pour décerner le moindre satisfecit. Le combat aveugle pour obtenir des réductions du seuil des 20% de la loi SRU, contraste par trop avec la soudaine découverte de terrains disponibles pour permettre aux classes populaires et moyennes de se loger à Vincennes. Sinon le maire se sera surtout illustré par sa politique des « petits pavés et ripolinages de facade » ou projets de rénovations des places et des façades tiennent lieu de grand projet d’avenir.

Enfin à Fontenay, nous dirons que la récente inauguration de la Halle Roublot vient heureusement fournir un élément de bilan dans un paysage jusque là bien vide. La municipalité perdue dans une absence de dynamique politique comme je l’avais pronostiqué en 2008 pour refuser d’y participer a multiplié études et autres plans, a minima inoffensif, même si ce c’est pas toujours le cas (le PLH dont nous tirerons les funestes conséquences dans quelques années quand Fontenay Est se sera définitivement enfoncé, malgré les cris de victoire de l’auto proclamé  « comité de soutien au logement social et à la carrière de JP Gautrais »).

On l’aura compris: bien pauvres bilans. A l’heure ou les grands chantiers devraient être lancés et derrière nous, rien n’a avancé, on a repeint, nettoyé mais c’est bien tout

Quid du transport à l’heure ou le Supermétro ne passera pas par Val de Fontenay et la ligne 1 n’a pas avancé d’un millimètre

Quid de l’éducation à l’heure ou le nouveau lycée est au point mort et que chaque année les écoles publiques sont un peu plus surchargées

Quid de l’intercommunalité – clef de la renaissance du secteur – alors que la droite a à nouveau relancé le bouclage de l’intercommunalité (et encore on a échappé au pitoyable amendement de la sénatrice Proccaccia)

Rien rien rien et rien

Dans le même temps les communes au Nord de la circonscription se regroupaient en la plus grande intercommunalité en Ile de France, obtenait le prolongement de la ligne 11 et le Supermétro.

Faut il en dire plus. La « politique du donjon », de la courte vue et du petit pavé a ses limites. Ce sont celles qui sont atteintes quand on organise le déclin d’un territoire par aveuglement et repli sur soi

Il reste 3 ans pour inverser les choses…. révons.

David Dornbusch

Secrétaire de la section socialiste de Fontenay sous Bois – Blog d’actualité politique de la 6° circonscription du Val de Marne (Fontenay sous Bois, Vincennes, Saint Mandé)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine