Magazine Concerts & Festivals

Lady Angelina + Bistro Palace à La Maison du Peuple de Saint-Gilles, le 10 mars 2011

Publié le 10 mars 2011 par Concerts-Review

1914: Влади́мир Ильи́ч Улья́нов ( Vladimir Ilitch Oulianov), bolchevik en exil, prononce un discours à la

Maison du Peuple, Parvis de Saint-Gilles!
Ce haut lieu du Parti Ouvrier Belge, conçu par l'architecte Alfred Malchair, comme tant d'autres monuments bruxellois, connaît affres et vicissitudes...honte suprême il servit d'église en 1991.
La commune chère à Picqué rachète ce bâtiment art-déco, le rénove et depuis 2002 il sert de centre communal d'activités culturelles, avec un bar au rez-de-chaussée.
C'est dans la grande salle, au dernier étage, que la toute jeune ASBL Intercult 77 organise son premier événement ambitieux : les soirs d'Intercult 77, du 10 au 13 mars, artistes divers défileront à St-Gilles pour vous divertir.
Double programme le jeudi 10: Lady Angelina et Bistro Palace!
Dominique Lila, un des piliers du collectif, ne peut dissimuler une pointe d'angoisse: le public va-t-il accrocher, les problèmes d'acoustique inhérents à la configuration de la salle ne vont-ils pas gêner les artistes et transformer la musique en bouillie sonore...

P1080328.JPG

Réponse à 20h30': Bistro Palace
une assistance et un un son honnêtes ( coup de chapeau à l'ingé.)!
P1080321.JPG
Mathias Brismée
( chant, guitare, casquette plébéienne) et ses potes multi-instrumentistes :Ndembo Ziavoula ( percussions, clarinette basse, sax...) et Raphaël Dodémont ( claviers, sax, glockenspiel) ont décidé de la jouer semi-acoustique.
Pari réussi: leur répertoire chansons à texte fantaisistes et second degré, habillées jazz Saint-Germain des Prés, a impressionné le public à majorité Jan met de pet, comme toujours les Dupont sont minoritaires.
Mathias seul en piste pour 'Rue du Silence' , pas un hasard, c'est là, sur le territoire ucclois, qu'est situé le cimetière de St-Gilles.
Mélancolie:...ils sont habillés de tristesse... logique on va pas se déguiser en travelo au funérarium.
Du fond de la salle, les tonalités sombres de la clarinette basse et d'un sax soprano fendent le silence religieux.
Une marche Père Lachaise grave.
On continue dans le rigolo: ' Le fossoyeur' , normal après l'office, dans le trou, le macchabée.
Ce fossoyeur des lilas, rêvant de Catherine Deneuve en s'envoyant la veuve du défunt encore chaud ( c'est le défunt qui est chaud, pas la veuve, fieu) c'est tout l'univers de Brismée: Hara- Kiri, Gainsbourg, Ferré, Brel....
Tu veux du Jacques, écoute le tango 'Madame s'ennuie' , aussi imagé que 'Les remparts de Varsovie'.

' J'attends l'or' ou le désespoir politique, un blues Blaise Cendrars.
Une nouvelle ' L'assassin du 8'.
Mathias Steeman signe un polar au ton Nestor Burma.
'Hollywood baise' ( ?) un pamphlet Metro-Goldwyn-Mayer, lignes de coke en option!
1954, Léo Ferré: 'L'homme' , du jazz syncopé et existentialiste.
Quelques flashes te traversent le crâne: Vian, Gréco, Sidney Bechet...
'La balade' une tragédie conjugale, du côté des plages landaises, entre Biscarosse et Hossegor.
Pour qui aime le design sixties délavé : le gypsy swing 'Le bowling de l'empereur', au Crosly les boules font bing et le serveur gominé se prend pour Elvis.
Strike, tournée générale!
40' de haut niveau.
Bistro Palace ne déçoit jamais!
Vite, une petite dernière, unplugged,..où vont les marins quand ils font l'amour?... ' Entre terre et mer'.
Une merveille de douceur.
Terminus!

P1080340.JPG

Elle est jolie,  Lady Angelina?
Ecrase, Johnny!
P1080342.JPG
Lady Angelina, c'est quatre bonnes femmes: ze big chief, Trijn Janssens: chant, accordéon, clarinette, scie musicale-Griet Annemans: violon, chant, guitare, percussion-Els Becu: piano, vibraphone, percussion, chant-Juno Kerstens: violoncelle, contrebasse, chant et un mec, caché derrière une batterie.
Le second CD "Amor y coraçon" est sorti fin 2010, et a été baptisé au De Roma ( Antwerpen) le 8 décembre.
Second baptême à Bruxelles, l' AB, en février et ce soir, la Maison du Peuple va baigner dans l'univers tantôt mélancolique, tantôt festif ( comme la vie) de Trijn, l'Edith Piaf de Borgerhout.
P1080353.JPG

'Ma vie perdue' ..on dit que c'est la lune qui m'a volé mes sentiments... pathos, sinistrose, romantisme et un accordéon aux senteurs balkaniques. C'est aussi triste que le Tsigane que personne n'ose regarder, qui, dans le métro bondé, fait pleurer son instrument malade sur les mesures de Besame Mucho.

P1080347.JPG
Une intro aquatique, un cui cui de colibri asthmatique pour 'La Salida', un tango amorcé en allemand avant de switcher vers l'espagnol.
Du Marlène Dietrich virant Maria Dolores Pradera, toutes deux en quête de bonheur inaccessible.
Een triestig liedje, nu.
On n'avait déjà pas trop rigolé: ' Le combat' , malgré le titre, in 't Vlaams gezongen.
Dans les mêmes eaux que Rony Verbiest et Antje De Boeck, de la chanson populaire secouant ton âme!
Une valse sombre, ' Frans Liedje', aux lyrics simples... adieu chéri (e), je suis parti(e) ... qui musicalement offre une énorme similitude avec le 'Adieu, Sweet Banhof' des Nits.
Changement de cap, un tango/ flamenco agité pour tous les gosses souffrant dans ce monde de fous: ' La Nina' . Accordéon virevoltant, guitare vivace, contrebasse sensuelle doivent atténuer la douleur d'une mère.
Trijn à la clarinette pour 'Toi' (Et la lune), une bossa nova enjouée pour conjurer la peine endurée à la suite du décès d'une ami.
On adhère à 100% lorsque certains comparent le timbre grave de Lady Angelina à celui de Lhasa, trop tôt disparue.
Hindi Zahra navigue sur le même bateau, mais l'approche artistique de Miss Janssens semble plus authentique en ne visant pas les charts.
'Gulden Zwaan' une comptine féérique, glockenspiel et scie musicale en contrepoint d'un piano classique.
'Amor y Coraçon' une samba kitsch ..vamos a bailar contra el fin del mundo ... exotisme moins bandant qu'Elli Medeiros, mais plus profond.
Toujours dans le vocable cher à Cervantes ' Canta de Amor' une lente mélopée baroque.
P1080344.JPG
Exit les copines et le drummer... un accordéon, une voix, des trémolos: le bolero intemporal ' Lagrimas Negras'.
L'âme exprimant toute sa Tristeza!
'Tango n°3' pour mon homme, ajoute-t-elle.
Le troisième?
Achète Ici Paris, fieu!
Délicieusement désuet et d'une sensualité charnelle, ce tango sépia.
Non, Pascal, je ne danse pas, gars!
Le peuple sera mis à contribution pour ' Wolfsmoeders': yalalala... , les louves scaldiennes descendant les rives de la Volga sur une barge instable.
Il nous en reste une, Brussel, elle chante toutes les facettes de la vie: ' Zoet is het leven'...bitter is de dood!
Lady Angelina, een volksmens à la Maison du Peuple, tout un symbole!
Un concert chaleureux de 60'!
P1080359.JPG

Public debout, conquis, exigeant un bis!
'Yoske' une danse klezmer ébouriffante, un caliche yiddish bien collant.
L'apothéose avec la version trilingue de ' Bei Mir Bist Du Schein' .
Sortez les cotillons, ambiance kuskesdans.... voor mij zijde gij schoon... repris par toute la populace:Vlamingen, Wallons, Brusseleirs, Chicanos , Chintoks... seuls, Bart et Elio manquaient à l'appel!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte