Magazine Cinéma

No Country for Old Men

Par Ffred

No Country for Old Men

L'histoire

A la frontière qui sépare le Texas du Mexique, les trafiquants de drogue ont depuis longtemps remplacé les voleurs de bétail. Lorsque Llewelyn Moss tombe sur une camionnette abandonnée, cernée de cadavres ensanglantés, il ne sait rien de ce qui a conduit à ce drame. Et quand il prend les deux millions de dollars qu'il découvre à l'intérieur du véhicule, il n'a pas la moindre idée de ce que cela va provoquer...
Moss a déclenché une réaction en chaîne d'une violence inouïe que le shérif Bell, un homme vieillissant et sans illusions, ne parviendra pas à contenir...

Mon avis

Chaque film des frères Coen est attendu comme un évènement et celui-ci n'a pas fait exception à la règle. Il arrive avec en plus un sélection à Cannes  (mais reparti bredouille), deux Golden Globes et 8 nominations aux Oscar. Et comme d'habitude ce nouvel opus crée l'évènement et étonne. Il est de plus annoncé comme leur meilleur film. Ayant vu tout leur filmographie (sauf Le grand saut), je peux me prononcer : s'il est effectivement excellent le meilleur reste pour moi Fargo, chef d'oeuvre incontestable du polar humour noire. Dans le genre celui-ci n'est pas mal non plus. Après deux comédies plutôt légères, Intolérable cruauté (très glamour) et Ladykillers (très drôle), ils renouent donc avec le film noir qui a fait leur succès. On pense immanquablement à Fargo donc mais aussi à Sang pour sang leur premier film qui m'avait totalement bluffé à l'époque. Comme toujours le scénario est en béton, les dialogues au couteau, l'humour noire décalée aux petits oignons, l'histoire crédible, dure, noire, sanglante. La mise en scène aussi comme toujours de haute volée. Rythmée et simple tout en étant lyrique et passionnante. Rien à dire. Techniquement le film est parfait, son, photo, maquillage, montage magnifiques.

Ce qu'on attendait surtout avec impatience c'était la prestation de Javier Bardem annoncée comme grandiose. L'annonce était amplement justifiée, il est absolument époustouflant dans ce rôle de tueur sans états d'âme. Une composition étonnante qui fera date. Le jeu en lui-même, le travail sur le look, la voix, c'est simple tout est parfait, un très grand moment de cinéma ! Déjà un Golden Globe en poche en attendant l'Oscar qui lui tend les bras. Hors concours cette année. La barre étant placée haute, le reste du casting est du coup moins convaincant mais tout de même très bien. Tommy Lee Jones égal à lui-même dans le rôle du shérif fatigué, Josh Brolin et Kelly McDonald en couple séparé par les évènements et Woody Harrelson en tueur aux trousses du tueur, tous pas mal aussi.

Les Coen n'ont donc pas failli à leur réputation. No country for old men est une réussite sur tous les plans. Jouissif et jubilatoire. A voir.

Golden Globes 2008 : meilleur acteur dans un second rôle Javier Bardem, meilleur scénario adapté Joel et Ethan Coen

Oscar 2008 : 8 nominations : meilleur film, réalisateurs, second rôle masculin, scénario adapté, photo, son, montage et montage sonore.

  

Filmographie Coen Brothers

No Country for Old Men
No Country for Old Men
No Country for Old Men
No Country for Old Men

No Country for Old Men
No Country for Old Men
No Country for Old Men
No Country for Old Men
No Country for Old Men
No Country for Old Men

&

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines